L'offre de porte-conteneurs est serrée mais la demande est moins vive

Si de nombreux blank sailing ont été annoncés, la flotte mondiale de porte-conteneurs reste toujours aussi active. Et le nombre de navires sans emploi s’affichait encore à la baisse fin mai. Le marché de l'affrètement a été particulièrement calme au cours des deux dernières semaines avec très peu de contrats signalés et des durées d’engagement bien plus courtes.

ONE commande ses dix premiers porte-conteneurs

Le septième transporteur mondial de conteneurs a annoncé le 31 mai avoir passé commande auprès des constructeurs sud-coréens Hyundai Heavy Industries et japonais Nihon Shipyard de cinq navires de 13 700 EVP chacun. C’est la première commande en propre de la jeune compagnie née en 2018 de la fusion de MOL, NYK et K Line. Les dix navires, configurés pour l'ammoniac et le méthanol, seront livrés en 2025.

Bijagos Shuttle : Barcelone et Valence ne seront finalement pas desservis

Contrairement à ce qui avait été prévu, la navette saisonnière de CMA CGM destinée à l’exportation des noix de cajou depuis la Guinée Bissau ne desservira en Espagne que le port andalou d’Algésiras. Des liaisons par transbordement permettent de connecter le Vietnam et l'Inde, les deux plus grands importateurs mondiaux du fruit originaire d’Amérique tropicale.

Transpacifique : entre rétablissement des escales et prolongation des suspensions

Maillons faibles des chaînes d’approvisionnement mondiales, les routes entre Asie et les États-Unis demeurent celles sur lesquelles les moindres mouvements sont scrutés, que ce soit ajout ou retrait de capacités. Depuis plus d’un an, elles sont les lignes les plus convoitées et c’est à leur extrémité que la congestion atteint des sommets. La théorie d’une haute saison précoce est avancée.

Reefer : les taux de fret à long terme et spot s'alignent

Avec 5 850 $ par conteneur frigorifique de 40 pieds enregistré le 15 mai, les taux à long terme de la côte ouest des États-Unis vers l’Asie ont franchi un seuil historique. Ils ont augmenté en moyenne de près de 2 000 $ en avril, date d’échéance des contrats négociés l’an dernier.

Les blank sailing sont de retour

En réaction au ralentissement des exportations en provenance d'Asie, dus aux confinements depuis six semaines dans le premier port mondial de Shanghai, les compagnies ont ré-initialisé les suppressions de traversées.

Quels impacts pour le conteneur dans les ports russes ?

Bien que les volumes transitant par les ports russes soient faibles en comparaison des grands hubs portuaires, les impacts des sanctions n’en sont pas moindres. Avant mars, les trafics étaient pourtant bien orientés.

La Cnan Nord n'a plus de navires en service

Depuis plusieurs mois, la Compagnie nationale algérienne de navigation Nord, qui opère un service régulier entre l’Algérie et l’Europe du Nord, doit faire face à des difficultés techniques et financières si bien que la totalité de sa flotte est actuellement arraisonnée dans différents ports d’escales.

CMA CGM : le service Medwax fait l’impasse sur Marseille Fos

L'armateur français de porte-conteneurs va à nouveau remodeler trois des cinq services qui structurent son réseau entre Méditerranée et la côte ouest-africaine. Tous reviennent aux ports pivots initiaux avant la refonte de la fin d’année dernière. La couverture de la Méditerranée occidentale – donc Marseille, Valence et Barcelone –, est notamment abandonnée au profit d'un transbordement à Tanger.

Pages