Yangzijian va réaliser ses premiers géants

Le chantier naval chinois va construire deux ULCS d’une capacité de 24 232 EVP. Il était surtout connu pour les unités de petite taille. L’identité de l’armateur n’a pas été révélée. Mais il se pourrait que ce soit MSC.

Cosco positionne Le Havre sur son service baltique

L’armement chinois met le premier port français pour les conteneurs sur les radars de son service shortsea RFS4 qui dessert chaque semaine la Russie et la Finlande.

Nouveau VSA entre Cosco, CMA CGM, ONE et Hapag Lloyd

CMA CGM et Hapag-Lloyd quittent le service IPAK de MSC et signent un nouvel accord de partage entre l'Europe du Nord, le Moyen-Orient et le sous-continent indien avec Cosco et ONE.

Le CMA CGM Palais Royal arrive

Depuis fin septembre, CMA CGM reçoit ses grands porte-conteneurs au GNL. Après la tête de série qui porte le nom du fondateur de l’entreprise, Jacques Saadé, puis le CMA CGM Champs Elysées , qui touchera pour la première fois un port français, Dunkerque, dans la nuit de vendredi à samedi, l’armement français a pris livraison du troisième de la série, le Palais Royal .

Transpacifique : les rapports de force évoluent

Les principaux transporteurs ont clairement donné la priorité à l’offre entre Asie et Amérique du Nord au cours des derniers mois. Les rapports de force entre alliances maritimes évoluent mais les lignes bougent aussi sur le front Est-Ouest…

MSC reprend plusieurs porte-conteneurs de Zeaborn

La compagnie maritime s’est portée acquéreur de plusieurs porte-conteneurs auprès du groupe allemand en difficulté. La transaction porte sur plus de 180 M$. Les courtiers Clarksons et Allied l’ont mentionné. Les sociétés d’information VesselsValue et Alphaliner ont repris l’information. La compagnie maritime italo-suisse MSC a contracté avec le groupe allemand Zeaborn pour la reprise de six de ses porte-conteneurs. L'opération concerne quatre navires de 8 200 à 8 500 EVP : les ER Tianping, ER...

Tianjin plébiscité par les armateurs

Un nouveau service reliant la Chine du Nord à l'Asie du Sud-Est a été lancé par quatre compagnies au départ du port chinois. Il s'agit du quatrième service « Belt and Road » lancé cette année.

Pages