Hapag-Lloyd lance un nouveau service entre Méditerranée et Amérique du sud

L’armateur allemand de la ligne régulière lancera début mai un nouveau service entre la Méditerranée occidentale, les Caraïbes, l’Amérique centrale et l’Amérique du Sud. Il vise le fret frigorifique du Pérou, de l'Équateur et du Costa Rica. Comme prévu, Hapag-Lloyd lancera début mai un nouveau service Méditerranée, Caraïbes, Amérique centrale, Côte Ouest de l'Amérique du Sud Express (MSW)*. Avec ce nouveau service hebdomadaire, opéré...

MSC envisage 28 nouvelles commandes de porte-conteneurs au GNL

L’hyperboulimique MSC n’en a pas fini avec la gestion de son appétit pour les porte-conteneurs. L’entreprise serait sur le point de signer 28 commandes fermes de porte-conteneurs au GNL d'une capacité de 7 500 à 8 000 EVP, selon Alphaliner. Pour mettre la main sur ces navires le plus rapidement possible, MSC aurait réparti les commandes entre plusieurs chantiers navals.

Congestion portuaire : Hapag-Lloyd met fin au service MPS

Hapag-Lloyd a annoncé la fermeture de son service direct entre la Méditerranée et la côte ouest des États-Unis, le Mediterranean Pacific Service (MPS), sur lequel ZIM affrète des slots. Le service dessert Fos sur-Mer.

MSC rejoint le cercle des exploitants de porte-conteneurs au GNL

Le MSC Washington ouvre la séquence des livraisons au GNL pour l’armateur suisse. MSC a mis du temps avant d’arrêter une stratégie de décarbonation et d'arbitrer en faveur du GNL. À ce stade, sur un carnet de commandes consolidé, qui compte 77 navires, 32 seront propulsés au gaz naturel liquéfié et une vingtaine, prêts à être convertis.

La Baltique désertée par les services

Les quatre plus grands opérateurs européens de la ligne régulière – MSC, Maersk Group, CMA CGM et Hapag-Lloyd –, ainsi que les principaux exploitants de feeders en Europe du Nord, ont commencé à suspendre les services sur la Baltique ou à réduire considérablement leur capacité à destination et en provenance de la Russie. Dilemme balte : que faire de Saint-Pétersbourg ?

Le CMA CGM Symi offre une Première à Shanghai

Avant de débuter sa carrière sur un service transpacifique, le dernier-né de CMA CGM a offert au port de Shanghai sa première opération d’avitaillement en GNL. Le premier port à conteneurs mondial se hisse aux standards de Singapour et de Rotterdam pour l’offre en gaz naturel liquéfié.

Evergreen étoffe encore sa flotte de 24 000 EVP

La course à la construction de porte-conteneurs, amorcée l’an dernier, ne connait pas de répit depuis le début de l’année. Evergreen commande au constructeur chinois Hudong-Zhonghua Shipbuilding trois autres porte-conteneurs de 24 000 EVP alors qu’elle en compte déjà douze dans son carnet. Les plus grands navires de la ligne conteneurisée ne représenteront pas pour autant la majorité de la capacité mise en service d’ici 2025.

Neuf porte-conteneurs supplémentaires de 24 000 EVP au GNL pour CMA CGM ?

Selon Alphaliner, l’armateur français de porte-conteneurs serait en pourparlers avec le groupe chinois de construction navale CSSC pour la construction de neuf autres porte-conteneurs de 23 112 EVP, propulsés au GNL. Le numéro trois mondial du secteur a fini de réceptionner la première série l’an dernier.

Maersk et MSC interrompent le partage de navires avec SM Line

Depuis un accord signé en février 2020, la compagnie sud-coréenne était liée aux numéros un et deux mondiaux de la ligne régulière par des partages de capacités et de créneaux sur des services entre la Chine et la côte ouest-américaine. L'échéance du partenariat avait pourtant été fixée au 31 mars 2023.

Pages