Les transporteurs adaptent leur offre pour les saison de cerises

La saison des cerises incite les transporteurs à proposer des livraisons plus rapides à partir des points d'entrée des exportations de cerises du Chili vers la Chine. Hapag-Lloyd, ONE et HMM, réunis au sein de THE Alliance, ont modifié leur service commun AN1/AX1/NW1 en lançant une nouvelle escale à Hong Kong. Hapag-Lloyd profite de ce changement pour commercialiser temporairement la boucle sous les deux marques AN1 et Cherry Express. Malgré son nom, le Cherry Express n'est pas un nouveau service de ligne à part enti...

CMA CGM ajoute TEMA à son service EURAF 1

CMA CGM a commencé à remplacer quatre navires de 3 700 EVP de son service Europe du Nord - Afrique de l'Ouest par des navires 4 350 à 5 460 EVP. Cette mise à niveau coïncide avec l'ajout du port ghanéen Tema à la rotation des services à partir du 5 novembre. Les nouvelles escales au Ghana se font au détriment de l'escale de San Pedro en Côte d'Ivoire. L'Euraf 1 dessert Dunkerque, Tilbury, Anvers, Flessingue, Dunkerque, Le Havre, Montoir, Tanger Med, Algeciras (TTI), Dakar, Tema, Abidjan, Dakar, Algeciras,...

CMA CGM et ZIM s'intéressent aux exportations de Mersin

CMA CGM va lancer début novembre un nouveau service dédié au transport de denrées périssables entre le sud de la Turquie et la mer Noire, notamment pour les exportations d'agrumes de Mersin. la compagnie n’est pas la seule à s’y intéresser. ZIM, Arkas et Sealand y ont déjà pensé.

CMA CGM révise ses options en Asie

CMA CGM va mettre en place un service hebdomadaire reliant la Chine, le détroit, l'Inde occidentale et le Pakistan. Sur son trajet vers l'ouest, le service comprendra également une escale à Colombo.

ONE et CMA CGM étendent leurs services vers l'Amérique du sud

L'autorité portuaire de Jacksonville a déclaré que ses clients ont désormais accès à un nouveau service de conteneurs vers la côte ouest de l'Amérique du Sud grâce à ONE. CMA CGM étend également son offre vers le continent. Il étoffe son service BRAZEX en utilisant la Jamaïque comme hub.

Boom commercial entre l'Asie et l'Australie

Un nouvel eldorado pour les transporteurs après le bienfaisant marché transpacifique ? Les taux au comptant ont plus que doublé depuis la mi-mars et l'indice du fret conteneurisé de Shanghai grimpe. Les armateurs y déploient services et capacités. Le vrac sec ne peut pas en dire autant.

Transpacifique : les alliances rétablissent de la capacité

Résultant des injonctions chinoises ou pas, les trois grandes alliances des lignes Est-Ouest ont remis des EVP sur le marché en rétablissant les traversées qu’elles avaient supprimées. Reste à savoir si elles vont aussi revenir sur leurs tarifs. Conformément à la demande des autorités de la concurrence qui s’inquiétaient aussi de la flambée des taux.

Blank sailing : Une offre en augmentation au 4e trimestre excepté une intermittence

La demande de transport s’annonce forte pour le 4e trimestre, excepté une intermittence de trois à quatre semaines (semaine 40 à 43, du 4 au 29 octobre). En conséquence, les armateurs ont clairement augmenté leur offre pour le 3e trimestre, mais ont redoublé de prudence cette année pour limiter leur offre dans une large fenêtre encadrant la Golden Week, appellation donnée à la semaine de jours fériés en Chine du 1er au 7 octobre.

Conteneurs : l'affaire transpacifique

Les chargeurs vont-ils y voir plus clair dans l’offre qui leur sera faite en octobre ? Cette année, les effets de la crise sanitaire se conjuguent avec la Golden Week en Chine. Deux paramètres qui perturbent le jeu de l'offre et de la demande alors que les taux de fret flambent entre la Chine et les États-Unis. Un phénomène qui fait réagir les autorités chinoises, interpelle l’administration américaine, mais laisse de marbre les autorités de la concurrence européenne.

Pages