Lufthansa et MSC, ensemble pour acquérir la majorité d'ITA Airways

Le groupe de transport maritime italo-suisse et la compagnie aérienne allemande Lufthansa ont annoncé le 24 janvier, en fin de journée, avoir manifesté leur intérêt pour prendre une participation majoritaire dans le capital d’ITA Airways, née sur les cendres d'Alitalia et détenue aujourd’hui par l'État italien.

Avec l'acquisition de GIL, DSV s'offre un volume de 2,8 MEVP

Deux ans après avoir mis la main sur son concurrent Panalpina, le groupe danois de transport et logistique acquiert Global Integrated Logistics (GIL) auprès du groupe koweïtien Agility par le biais d'une transaction entièrement en actions qui valorise l’opération à 4,2 Md$. Le groupe, qui aura ainsi pour deuxième actionnaire le koweïtien, pourra se prévaloir de 2,8 MEVP transportés.

CMA CGM Air Cargo : le plan de vol

Dans la suite logique de ses précédentes annonces, CMA CGM précise son agenda et annonce un premier vol le 8 mars entre Liège et Chicago, tous deux à l’hinterland profond en raison de leurs connexions multimodales. European Cargo Services sera chargé de la commercialisation tandis que le transitaire Ceva Logistics, filiale du groupe français, bénéficie d’un accès garanti aux espaces de chargement.

Rodolphe Saadé, PDG de CMA CGM : « J’ai décidé d’investir dans deux avions cargos »

Dans une intéressante conversation avec Philippe Korcia, président de l'Union des entreprises des Bouches-du-Rhône, le Medef local, Rodolphe Saadé a réservé quelques annonces. CMA CGM va exploiter le futur terminal polyvalent du port d'Alexandrie. Le dirigeant confirme en outre l’acquisition auprès de Qatar Airways de ses deux premiers A330-200 F, premières pierres d’un pôle de fret aérien. Et il ne compte pas s’arrêter aux seuls deux cargos.

Kuehne+Nagel pourrait supprimer 20 000 emplois

Dans un entretien à Die Welt en date du 23 mai, Klaus-Michael Kühne, héritier et principal actionnaire de Kuehne+Nagel, a révélé que le groupe ne pourrait pas passer la crise sans procéder à des licenciements. Ils pourraient concerner 25 % des emplois du groupe, notamment dans les entrepôts et particulièrement aux États-Unis.

La taxation du carbone, sur le devant de la scène internationale

Complexe, technique, à l'efficacité non avérée, la taxation carbone a toutes les faveurs des pouvoirs publics. Nés avec le Protocole de Kyoto, les instruments de marché pour sanctionner ou inciter à se convertir à des sources d’énergies moins polluantes, selon que le régulateur fixe un prix pour le CO2 ou des quantités d'emissions, ont fait l’objet de nombreux rapports, dont certains passant au crible les effets dans le transport maritime.