La Russie lance son nouveau brise-glace à propulsion nucléaire

Le nouveau fleuron de la flotte russe, le troisième de la série, s’inscrit dans la grande ambition de la Russie, seul constructeur et opérateur de brise-glace nucléaires au monde, de faire passer ses flux énergétiques par la Route maritime du nord. Avant la guerre en Ukraine, la Russie ambitionnait d’exporter plus de 80 Mt par l’Arctique, dont 47 Mt de gaz naturel. Les sanctions occidentales, qui l’obligent à réorienter ses flux, devraient accélérer le processus.

Arctique : DP World et Fesco envisagent le transport de conteneurs

L’exploitant portuaire émirati et l’opérateur de transport intermodal russe Fesco étudient la faisabilité technique et économique d’exploiter un poste à quai pour porte-conteneurs au port de Vladivostok. Un projet qui s’inscrit dans la perspective de transporter des boîtes via la route maritime du Nord. DP World s’aligne sur la vision que porte Vladimir Poutine : élargir la fenêtre saisonnière de navigation dans l’Arctique afin de permettre une exploitation toute l’année.

Arctique : Total acquiert une participation de 10 % dans deux terminaux de GNL

Le groupe pétrolier français a obtenu une participation de 10 % dans une filiale de Novatek qui construit actuellement deux terminaux de transbordement de GNL dans l'Arctique, a annoncé le producteur russe de gaz naturel. Total et Novatek sont des familiers. Le groupe p...

OMI : la Clean Arctic Alliance monte à nouveau au créneau

Alors que s’est ouverte à l’OMI la session portant sur la prévention et la lutte contre la pollution , les organisations appellent à réduire immédiatement de 44 % les émissions de carbone générées par les navires utilisant...

Arctique : quand deux méthaniers se croisent

Deux méthaniers devraient naviguer en meme temps dans les prochains jours en Arctique. Le Christophe de Margerie , qui a quitté le terminal GNL Sabetta le 5 janvier en direction du port chinois de Dalian et le Nikolay Zubov , parti de Dalian le 25 décembre en direction du port russe Sabetta où il est attendu le 16 janvier.

Le fuel lourd interdit de séjour en Arctique ?

En dépit de l’opposition de la Clean Arctic Alliance, qui s’était bruyamment exprimée en amont du MEPC 76, le projet d’amendement à l’annexe I de MARPOL sur l’emploi du fuel lourd en Arctique a été approuvé en l’état. L’ONG ne désarme pas pour autant.

ABB fournira la propulsion aux méthaniers d'Arctic LNG 2

L'entreprise technologique helvético-suédoise a remporté un contrat de plus de 300 M$ auprès de DSME pour fournir un système complet de propulsion et de stockage de l’énergie à six méthaniers classés glace. Ils seront exploités pour le transport de GNL le long de la route maritime du Nord.

Pages