La pandémie a coûté 34 M€ à Barcelone

Avec 907 010 EVP manutentionnés au cours des trois premiers mois de l’année, le port catalan voit son trafic de boîtes augmenter de 25 % en base annuelle. Mais les autres segments présentent des résultats très disparates. Pour Barcelone, la facture de la crise sanitaire s’élève à 34 M€ pour l’année 2020. Le cash-flow de la société portuaire est entaillé de 32 %. Donnée importante quand les ports s’autofinancent

Barcelone cède sur les droits portuaires

Le conseil d’administration de l’Autorité portuaire de Barcelone vient d’approuver un plan de réduction des droits portuaires. Pour la première fois en Espagne, les baisses sont programmées sur plusieurs années, d’ici 2022.

Vers une nouvelle hiérarchisation portuaire ouest-méditerranéenne ?

Le Covid-19 pourrait-il rebattre les cartes de l’attractivité portuaire en Méditerranée. C’est du moins ce qu’affirment Yann Alix, le délégué général de la Fondation Sefacil, et Nicolas Montier, professeur à l’EM Normandie. Les deux chercheurs ont comparé les escales de porte-conteneurs dans sept ports de la Méditerranée occidentale sur les quatre premiers mois de 2019 et 2020. Des résultats qui en disent long.

Espagne : les ports s’adaptent au nouveau contexte

Les premiers effets de la pandémie sont d’ores et déjà perceptibles dans les trafics. Les ports se posent en renfort des opérateurs mais gèlent leurs projets. Une réduction des droits portuaires est à l’ordre du jour.

Trafics : Changement de tendance dans les ports espagnols

Selon les statistiques publiées par Puertos del Estado, l’organisme public de tutelle des ports de commerce espagnols, le trafic portuaire n’a progressé que de 0,3 %en 2019. Un phénomène qui s’explique par le ralentissement à la fois de l’économie espagnole et du commerce mondial. Le ralentissement est perceptible dans les conteneur, surtout à Barcelone et à Las Palmas.

Barcelone renonce à son 3e terminal à conteneurs

Dans un entretien publié le 8 septembre 2019 par le quotidien catalan El Punt Avui , la présidente de l’Autorité portuaire de Barcelone (APB), Mercè Conesa, indique que le projet de construction d’un 3e terminal à conteneurs n’est plus d’actualité. En 2018, elle avait indiqué que les études préliminaires avaient été engagées. Priorité à... l'hinterland.