Vrac sec : le Brésil en relais de la Chine, le marché en ébullition

Les capesize gagnent actuellement plus de 35 000 $ par jour. La demande mondiale d'acier continue d'être portée par la Chine où la production établit chaque mois de nouveaux records. La seconde puissance mondiale vient d’être relayée dans sa vigueur par le Brésil. « Une période spectaculaire », s'enflamment les analystes. Goodbulk, premier opérateur de grands vraquiers à délivrer ses résultats, en profite déjà.

Les capesize s'arrachent à 28 520 $

28 520 $. C’est le revenu journalier enregistré le vendredi 16 avril par les capesize. À l’instar des autres navires du segment du vrac sec, les grands vraquiers profitent de l’embellie que connait le marché depuis le début de l’année. Au point que certains n’hésitent plus à évoquer un nouveau « super-cycle » en référence à la décennie dorée qui a précédé la faillite de Lehman Brothers.

[Le chiffre du jour] - 40,1 % pour les exportations de soja

Le Brésil a lancé la saison des exportations de soja avec une baisse de 40,1 %. À 2,9 Mt, les exportations brésiliennes de soja ont déçu en février, premier mois de la saison d'exportation. Elles accusent une baisse de 40,1 % par rapport au...

Brexit : quels débouchés pour le sucre français ?

Avec le Brexit, le marché britannique risque de se fermer aux producteurs français de sucre et avec lui les 15 % qu'il représente dans leurs exportations. Le salut pourrait cependant venir, au moins pour 2021, du marché mondial qui atteint un déficit record de 3,5 Mt de sucre.

La France cherche à réduire sa dépendance au soja brésilien

Le gouvernement et les filières agricoles se sont engagés à augmenter de 40 % dans les trois ans les surfaces consacrées à la culture de plantes riches en protéines. ​ C’est un plan qui a tardé. Le monde agricole est à vrai dire en...

Le vrac sec gagné à son tour par la fièvre des taux

Après les conteneurs, d’autres feux passent au vert. Le vrac sec connaît à son tour un rebond. Les tarifs des capesize atteignent de sommets. Dans ce secteur, où les taux sont rompus aux brusques mouvements de roulis, la question demeure : la vigueur des tarifs sera-t-elle éphémère ?

APL s'efface des lignes transpacifiques

La compagnie américaine, acquise en 2016, disparaît progressivement des grandes lignes maritimes. À partir du 1er octobre, CMA CGM deviendra le transporteur exclusif du groupe, laissant au pionnier américain un rôle de spécialiste mais marginal : le transport maritime pour le compte du gouvernement des États-Unis.

Embouteillage de sucre au Brésil

Les exportations brésiliennes de sucre explosent depuis le mois de mai. La Chine, empêtrée dans ses démêlés avec les États-Unis, cherche de nouvelles sources d'approvisionnement. L'offre du Brésil s'y prête d'autant plus que sa monnaie est faible et rend sa production particulièrement concurrentielle. L’attente des vraquiers s’allonge, amplifiée par la congestion des quais et la désorganisation des chargements.

Bahia pourra traiter simultanément deux grands porte-conteneurs

La société brésilienne Wilson Sons vient de prendre livraison de trois nouvelles grues de quai pour son terminal à conteneurs de Salvador de Bahia. Les nouveaux équipements font partie d’un programme d’investissements visant à augmenter la...

Pages