Gain de quatre unités pour la flotte française

À l’issue du second semestre 2020, onze navires sont entrés sous registre français mais sept partis sous d'autres cieux. Le total sous le Rif s'élève désormais à 89 avec les six nouvelles entrées.

Le CMA CGM Iguacu au GNL livré

Le porte-conteneur de 14 812 EVP qui fait partie d’une série affrétée à Eastern Pacific Shipping va se joindre à la flotte au GNL de l'armateur français. Il aurait été affrété à 55 000 $/j et est le huitième des seize panamax qu'EPS fournira à CMA CGM dans le cadre de contrats d'affrètement à long terme.

Dunkerque agrée « LNG ready Terminal »

Le Terminal des Flandres peut désormais réaliser les opérations de soutage en « ship-to-ship » de GNL. Le Quai de Flandre du port nordiste de Dunkerque est désormais en mesure de réaliser l’avitaillement en GNL de navire en navire, comme sur les...

Conteneur : nouveaux rapports de force dans le Top 5

CMA CGM a repris en 2021 la troisième place du classement mondial que lui avait ravie Cosco mais guère plus de 1 000 EVP les distancent si bien qu’ils détiennent une part de marché égale. Avec près de 700 000 EVP en commande, MSC va en revanche s’imposer sans conteste face au leader mondial Maersk dont l’extrême sobriété dans les commandes permet de bien rémunérer ses actionnaires mais lui fait perdre sa couronne.

CMA CGM et NileDutch mettent fin au service commun ECSA -WAF

CMA CGM et NileDutch mettront fin à leur service hebdomadaire opéré conjoitement entre l’Amérique et l’Afrique du Sud SAMWAF / SA 1 . Le porte-conteneur de 3 421 EVP Stralsund effectuera son ultime départ le 10 mai depuis Paranagua . Le service SAMWAF / SA 1 effectue au départ duport brésilien de Paranagua, une rotattion en sept semaines entre l’Amérique du Sud et l’Afrique du sud via Itajai, Santos, Cape Town, Durban, Luanda, etc. Town, Durban, Luanda, Tema, Paranagua. Le service, opéré conjoitement...

CMA CGM investit dans le biométhane

Rodolphe Saadé, le PDG du groupe de transport maritime CMA CGM, a annoncé à l’occasion du Global Compact le 8 avril qu’il avait acheté du biométhane pour alimenter pendant un an deux porte-conteneurs de 1 400 EVP. Un signal et soutien à la filière de production.

Ever Given/Suez : une réorganisation précipitée dans le conteneur

Selon Leth Agencies, 327 navires étaient en attente à l’ancre le 28 mars. Plus de 300 000 conteneurs seraient ainsi bloqués sur l’une des principales artères maritimes du commerce international. Si les compagnies dont les navires se sont trouvés pris au piège dans le canal ont d’abord « attendu de voir s’il y avait des progrè s », c’est désormais le grand chambardement pour réorganiser tous les services. Déroutement, ports refuges, changement de cap...

Cedre : la perte de conteneurs en attente de solutions

C’est un simple emballage mais il a tout révolutionné. Son succès est tel qu’il colonise les mers. 225 millions de boîtes en circulation, 180 millions de déplacements par an, 5 300 porte-conteneurs en service, 100 navires commandés en 2020. Toujours plus grands, plus longs, plus hauts. Mais une seule boîte perdue en mer est une de trop. Le Cedre, organisme spécialisé dans les pollutions accidentelles, a consacré une de ses journées techniques au phénomène.

Un avitaillement au GNL et le chargement/déchargement en une seule opération

Double « première » à Singapour. Le premier avitaillement au GNL de navire à navire à Singapour a été effectué avec le CMA CGM Scandol a. Le porte-conteneurs de 14 812 EVP a réalisé dans le même temps le chargement/déchargement. Un gain de temps. FueLNG, opérateur du souteur, prévoit entre 30 et 50 opérations de soutage GNL de navire à navire à Singapour cette année.

ZIM : le bénéfice le plus élevé en 75 ans d'histoire

Le 10e transporteur mondial de la ligne régulière publie ses premiers résultats financiers en tant que société cotée à la bourse de New York. À l’instar de ses concurrentes, la compagnie israélienne a réalisé un très bel exercice comptable mais dans le détail, elle performe par rapport à son marché.​

Pages