Maersk resserre ses objectifs climatiques

Sa rétrogradation dans le classement mondial des armateurs de porte-conteneurs est encore sous les feux de l'actualité mais Maersk fait diversion. Le groupe danois annonce une revoyure de sa stratégie de décarbonation, avançant de dix ans ses objectifs climatiques, pour être neutre d'ici 2040. Ce qui signifie d’aller au-delà de sa seule flotte.

Exploitants ou affréteurs de navires : qui doit payer pour les émissions de CO2 ?

L'Association des armateurs de la Communauté européenne (ECSA) a publié un document d'orientation sur la proposition de l'UE visant à inclure le transport maritime dans son système d'échange de quotas d'émission. Les armateurs européens demandent une application stricte du principe pollueur-payeur et estiment que les affréteurs doivent payer pour les émissions de CO2 induites par leurs choix opérationnels.

Accélération dans les projets pilotes de capture de CO2 à bord

Les expérimentations autour de l’installation à bord de la technologie de capture et de stockage de CO2 se multiplient. Plusieurs annonces s’enchâssent. La compagnie japonaise K-Line a terminé pour sa part les premières phases de tests de son démonstrateur lancé en fin d’année dernière.

Un bilan affiné des émissions polluantes dues au transport maritime

L’étude que viennent de publier l’Agence européenne pour l'environnement et l'Agence européenne pour la sécurité maritime dresse une radiographie complète des émissions générées par le transport maritime. Elle remet en cause quelques connaissances établies.

Bolloré entreprend le verdissement de ses terminaux en Afrique 

La démarche est présentée comme inédite. La méthodologie a été validée par Bureau Veritas. L'opérateur portuaire lance ce lundi 7 juin son label « Green Terminal » sur les 13 terminaux dont il a la concession en Afrique. La certification vise l’empreinte carbone de l’ensemble des activités. Les terminaux présentent une diversité de situations qu’il va falloir faire converger vers les standards mais en tenant compte de leurs spécificités.

Effervescence autour du transport maritime de CO2 liquéfié

Evergas et Ultragas, deux compagnies danoises dans le transport maritime de gaz, créent la compagnie maritime Dan-Unity CO2 en vue de se positionner sur le transport maritime de CO2 et envisagent un navire-citerne d’un nouveau genre. Les développements se multiplient autour de ce marché naissant, témoignant d’un certain engouement pour un segment jusqu’alors réservé à des opérateurs spécialisés.

Sommet climat : priorité aux discussions sur la taxation carbone

À quelques heures d'une rencontre par visioconférence à Washington durant laquelle les dirigeants d’une quarantaine de pays parleront climat à l’invitation du président américain Joe Biden, la Chambre internationale de la marine marchande, ainsi que d'autres organisations professionnelles revendiquant plus de 90 % du commerce maritime, pressent les dirigeants à entamer les délibérations sur une tarification du carbone.

MOL : nouveau PDG, nouvelle stratégie, nouvelles valeurs

Alors qu'une nouvelle année fiscale s'ouvre au Japon, Takeshi Hashimoto a pris le 1er avril ses nouvelles fonctions en tant que PDG de la principale compagnie maritime japonaise. Pour MOL, la nouvelle gouvernance s’accompagne d’une refonte de sa stratégie et...de ses valeurs. Le nouveau PDG s’en est fait le porte-voix.

Étude : CO2 et bruit sous-marin ont des destins liés

​ Adopter de meilleure forme des carènes et réduire les vitesses des navires ont des impacts importants sur le bruit sous-marin, une source de pollution encore trop méconnue et pas suffisamment considérée. Ce sujet a fait l’objet de deux études réalisées à la demande du gouvernement fédéral belge par l’institut de recherche néerlandais TNO. Elles évaluent en outre l’impact du slow steaming sur la réduction de la pollution de l’air.

OMI : les transports maritimes ont émis plus d'un milliard de tonnes de CO2 émis en 2018

La quatrième étude sur les gaz à effet de serre générés par le secteur vient d’être publiée par l’OMI. C’est la première depuis l'adoption en 2018 de la stratégie relative à la réduction des émissions carbone. Avec 1 056 millions de tonnes en 2018, les émissions de CO2 ont représenté une augmentation de 9,3 % par rapport à 2012. ​Les transports maritimes étaient ainsi responsables de 2,89 % des émissions carbone mondiales.

Pages