La demande inédite de nouveaux navires met sous tension la construction navale

Les grands acteurs de la construction navale mondiale n’ont plus de créneaux disponibles pour absorber des constructions supplémentaires pendant au moins deux ans. Le phénomène fait le lit de chantiers de taille moyenne dont certains viennent d’enregistrer leurs premiers porte-conteneurs. Paradoxalement, la demande est au plus haut alors que les coûts de construction flambent.

Les chantiers navals sud-coréens en mal de travailleurs étrangers

La Corée du Sud est contrainte de revoir les règles relatives à l’octroi de visas afin de permettre aux chantiers navals d’avoir recours à des travailleurs étrangers. Les constructeurs sud-coréens, dont les carnets de commande sont pleins, font face à une pénurie aiguë de main d’œuvre.

Après dix ans de pertes, HMM de retour au faste

Le huitième transporteur maritime mondial de conteneurs, dont la capacité approche le million de conteneurs, a soldé l’année 2021 sur un résultat net multiplié par 40, à 4,6 Md$. Plusieurs fois sauvée in extremis de la faillite par ses actionnaires publics, sa bonne fortune relance le processus de sa privatisation. Un long fleuve intranquille que le parcours de HMM.

HHI n'exclut pas le recours contre la décision de l'UE

Le constructeur sud-coréen Hyundai Heavy Industries pourrait s’opposer, par la voie judiciaire, au véto de la Commission européenne à l'opération de fusion qu’il porte avec DSME. La consolidation des deuxième et quatrième chantiers navals mondiaux leur conférait, selon Bruxelles, une part de marché prééminente. Ce n’est pas un indicateur pertinent pour apprécier le pouvoir d’un acteur sur un marché, rétorque HHI.

Construction navale : la Corée du sud supplantée par la Chine

Les chantiers navals coréens n'ont pas réussi à défendre leur position de leader annuel dans la commande. Après trois ans d’hégémonie, les constructeurs sud-coréens se font doubler par la Chine. Les porte-conteneurs n’y sont pas étrangers.

La Corée du Sud revient dans la fabrication de conteneurs

Deux entreprises sud-coréennes se lancent dans la production de conteneurs à Haïphong. Un secteur sur lequel la Chine détient une quasi-exclusivité. Après en avoir eu la primauté, la Corée du Sud est revenu sur un marché qu’elle...

La Corée : main basse sur les méthaniers au premier semestre 2021

Les chantiers sud-coréens ont raflé 94 % des commandes mondiales de méthaniers au cours du premier semestre. Ils sont réputés pour maîtriser la technologie de ces navires hautement sophistiqués. Selon Clarkson Research, spécialiste des donn...

Construction navale : la Chine et la Corée du sud accroissent leur influence

Les deux pays qui détiennent les clés de la construction navale mondiale accroissent encore leur influence à la faveur du très fort rebond des commandes durant le premier semestre. L’écart se resserre entre la Corée du Sud et la Chine. En termes de commandes, l’équivalent de deux porte-conteneurs les départage.

Construction navale : les commandes affluent, les prix augmentent

Les chantiers navals sud-coréens ont raflé 60 % des commandes de navires passées en mai. Leur suprématie est alimentée par la montée en flèche de la valeur des navires, qui a atteint son plus haut niveau en six ans. Une bonne nouvelle pour la rentabilité des constructeurs.

HMM a réalisé en trois mois le bénéfice d'une année d'exploitation

La compagnie sud-coréenne a publié à l’issue des trois premiers mois de l’année un bénéfice d’exploitation de 884,25 M$ contre une perte de 1,7 Md$ pour la même période de l'année dernière. Le transporteur sud-coréen bénéficie pleinement de l'arrivée à point nommé de ses mégamax et de son positionnement sur les routes les plus lucratives.

Pages