Deutsche Bank : la bonne fortune grâce à ZIM ?

Le transporteur maritime de conteneurs fait la fortune de quelques-uns et rend heureux ceux qui ont parié sur son introduction en bourse. La valeur de la compagnie a été multipliée par plus de trois, tirée vers le haut par des taux de fret à des niveaux inédits.

Costamare double son bénéfice grâce à ZIM

Le propriétaire grec non exploitant de navires Costamare, un des cinq premiers mondiaux, voit ses résultats dopés par son ses actions détenues dans le capital de l’armateur israélien coté en bourse. L’armateur grec a doublé son bén...

Les armateurs allemands rayés du Top 5 mondial des NOO

La physionomie de la flotte de porte-conteneurs contrôlée par les non-operating owners (NOO), propriétaires non exploitants, a bien changé en une décennie, révèle Alphaliner dans sa dernière publication. Alors que les cinq premières places mondiales étaient accaparées par des opérateurs allemands, trois sociétés basées en Asie-Pacifique dominent désormais le classement. La réussite la plus éclatante revient à Seaspan dont la capacité déployée a franchi le cap des 1,5 MEVP.

Yangzijiang livre à Costamare le premier des 14 VLCS affrétés à long terme

Le chantier naval chinois Yangzijiang Shipyard (YZJ) a livré le 24 juillet le YM Triumph , d'une capacité de 12 726 evp, à Costamare Inc, la filiale américaine de l'armateur grec Costamare Shipping, qui n'opère pas. Le nouveau navire est le premier des cinq sisterships que Costamare a commandés à YZJ à la mi-2018 dans le cadre d'un affrètement de dix ans au transporteur taïwanais Yang Ming. Pour Yang Ming, il s’agit du premier des 14 VLCS affrétés à long terme que la compagnie...

Conteneurs : des refinancements d'urgence

La famille Teo, actionnaire de PIL, pourrait perdre le contrôle. MPC Container, à court de liquidités, a convoqué une assemblée générale extraordinaire le 13 juillet afin d'approuver une recapitalisation à grande échelle. Deux armateurs chinois fusionnent. Les ressorts du conteneur se tendent.

Affrètement : Menace sur le renouvellement des contrats

Les propriétaires non-exploitants ont déclaré des revenus stables pour le premier trimestre 2020. Mais avec la pression exercée sur la ligne régulière, les armateurs de porte-conteneurs pourraient ne pas renouveler les contrats d’affrètement, voire chercher à restituer le tonnage affrété plus vite que prévu. Certains non-operating owners (NOO) paraissent plus exposés que d’autres.

Affrétement
 : 
CMA CGM signe pour deux nouveaux navires avec GSL

Quelques semaines après avoir passé un contrat d'affrétement avec la grecque Poseidon pour quatre navires, CMA CGM récidive pour deux autres avec la britannique Global Ship Lease. Les deux propriétaires de navires sont en train de fusionner.