Yantian, bis repetita

La situation s’exacerbe chaque jour dans le port chinois rattrapé par une vague épidémique qui a contaminé les voisins de la région. Les armateurs ont déjà supprimé de nombreuses escales et pris des dispositions. Par ses conséquences sur le trafic mondial, Yantian pourrait connaître un « après » similaire aux précédents épisodes de perturbation liés à l’épidémie.

Pétroliers : des signes d'un redressement plus certain

Les pétroliers sont loin d'être sortis d'affaire. Mais les données croisées entre la demande mondiale, les taux d’affrètement et le suivi AIS des navires indiquent une reprise lente mais constante. Le pétrole vient d’atteindre son plus haut niveau depuis plus de deux ans. Le surplus de pétrole accumulé pendant la pandémie a presque disparu et les stocks devraient diminuer rapidement au cours du second semestre de l'année. La demande de transport ne devrait que mieux s’en porter.

Gard : « il y a de plus en plus de navires placés en isolement »

L’assureur maritime est inquiet de l’émergence des nouveaux variants, notamment indiens, du coronavirus, alerte à son tour sur les enjeux de la vaccination et observe une montée en puissance des cas de maladies mentales. Une « tendance tragique et inquiétante que nous aimerions mieux comprendre », indique le Gard.

Sembcorp en pénurie de travailleurs qualifiés

Les restrictions en matière d'immigration imposées par la crise sanitaire exercent une pression sur les chantiers navals de Singapour. Dans une note à ses clients, Sembcorp Marine, l'un des plus grands groupes de chantiers navals de la Cité-Etat, a évoqu...

Singapour restreint ses conditions d'accès

Face à la montée régionale des contaminations, la Cité-État limite les transits. Une nouvelle entrave à la mobilité des marins. Alors que l'Inde enregistre 400 000 cas Covid et 3 500 décès par jour, Singapour a décidé...

Ponant : le Commandant Charcot sur le chemin de la livraison

Le dernier-né de Ponant, un navire d'exploration polaire hybride électrique alimenté au GNL, a débuté ses essais en mer. Il ne devrait pas tarder à rejoindre la flotte de la compagnie de croisière française qui va reprendre ses croisi...

Taux de fret : + 443 % entre la Chine et l'Amérique du sud

L'impact sur les taux de fret est plus marqué sur les routes commerciales vers les régions en développement où les consommateurs et les entreprises peuvent le moins se le permettre, indique la Cnuced dans sa dernière publication. Pourquoi les taux de fret sont...

Réparation navale : le coronavirus a modifié les choix des armateurs

Dans sa dernière note hebdomadaire, le courtier Intermodal met en exergue un autre des nombreux effets inattendus du Covid. Les armateurs ont modifié les paramètres de sélection d’un chantier naval pour leurs travaux de réparation. « Aujourd'hui, les armateurs ont digéré les restrictions du Covid et s’y sont adaptés. Ils connaissent les difficultés et sont prêts à les gérer. Pour s’en prémunir, ils font en sorte de garder une grande souplesse de façon à pouvoir...

Bolloré : fret aérien en hausse, flux maritimes en baisse, Afrique en difficulté

Le groupe français a publié des résultats en baisse de 3 % au titre de l'exercice 2020. Les taux de fret aérien ont partiellement compensé le ralentissement des flux maritimes, la baisse des revenus de logistique pétrolière et les difficultés de Bolloré Africa Logistics.

[Le chiffre du jour] 115 M€

C’est ce qu’a perdu Brittany Ferries en taux de change livre sterling-euro depuis le référendum britannique de 2016 sur la sortie du Royaume-Uni de l’UE. En 2020, la compagnie transmanche, dont 85 % de la clientèle est anglaise, a perdu 50 % de son chiffre d...

Pages