Le volume conteneurisé mondial s'est contracté de 17 % en avril

Les chiffres (provisoires) des statistiques de Container trades statistics (CTS) sont sans surprise mais néanmoins déprimants. Seuls quatre trafics ont enregistré une amélioration par rapport au même mois de l'année dernière.

Entre prudence et fébrilité, les armateurs hésitent à relancer la machine

Les porte-conteneurs sans emploi ont poursuivi leur ascension, établissant un nouveau record historique de 551 unités pour 2,72 MEVP au 25 mai, soit 11,6 % de la capacité de la flotte mondiale. Les deux partenaires de l’alliance 2M, Maersk et MSC, sont les plus actifs dans l’inactivité avec 854 000 EVP retirés du marché.

CMA CGM et d’autres multinationales appellent à une relance verte

L’armateur français du transport maritime de conteneurs et d'autres grandes multinationales appellent les gouvernements à aligner leur relance économique post-Covid sur les dernières données scientifiques en matière de climat. 155 entreprises,...

Long Beach accuse une baisse de 17 % du volume des conteneurs

Le port de la côte ouest américaine a connu en avril une baisse de 17 % du volume des conteneurs par rapport à l'année précédente. En cause, la pandémie, qui n’a épargné aucun port américain. Les importations ont diminu...

Interferry assure que le secteur est prêt pour la relance

L’association professionnelle, porte-voix du secteur des ferries, souffle de soulagement après la publication par la Commission européenne des orientations visant à assouplir les restrictions de voyage qui pèsent actuellement sur le transport de passagers. Juste à temps pour ne pas perdre complètement la saison estivale.

Les ports européens résistent moins bien à la lame de fond des suppressions de services

Selon le dernier baromètre réalisé par l'IAPH-WPSP sur la situation dans les ports dans le monde, la quasi-totalité des 76 établissements sondés début mai n’ont signalé une diminution d’activité que de 5 à 25 % malgré la montée en puissance de la suppression des escales. En revanche, la situation dans les ports européens se dégrade.

Le Covid terrasse l'affrètement des porte-conteneurs

Le marché souffre. Les propriétaires ont de plus en plus de mal à trouver un emploi pour leurs tonnages, notamment aux deux extrémités de l’offre. La demande pour les unités de plus 5 500 EVP s'est quasiment tarie. Les petits gabarits sont dans une zone grise. Les segments intermédiaires échappent aux grandes turbulences mais la plupart d'entre eux sont destinés à des emplois de court terme.

P&O Ferries va perdre 1 100 emplois

La compagnie britannique, en difficulté financière, a annoncé son intention de licencier 1 100 personnes, affirmant que la suspension du trafic de passagers et la baisse du fret pendant la pandémie ont rendu cette décision inévitable. Un porte-parole, cité par la BBC , a évoqué ce préalable comme nécessaire pour que la compagnie puisse traverser la crise.

Pages