Les propriétaires de navires non-exploitants sereins jusqu'en 2025

La courbe des tarifs d’affrètement a longtemps résisté avant de finir par croiser la trajectoire des taux de fret. Si la valeur des navires affrétés et le montant des transactions de seconde main ont été divisés par deux dans certaines catégories, les compagnies ont encore enregistré de solides résultats au troisième trimestre. Ils sortent toutefois de deux années exceptionnelles avec un bataillon plus léger, ayant cédé au raid sur les navires opéré par les compagnies.

Livraison du CMA CGM Hope, un des 17 porte-conteneurs affétés à EPS

Le constructeur sud-coréen Hyundai Heavy Industries est sur le point de livrer au singapourien Eastern Pacific Shipping un des porte-conteneurs de 15 264 EVP au GNL qui sera affrété à CMA CGM. La compagnie française reçoit à pas cadencés ses...

MSC bascule à son tour et opte pour le GNL

Le deuxième armateur mondial de porte-conteneurs semble à son tour convaincu que le GNL est un « pari pragmatique » pour tendre vers la décarbonation. Mais avec un risque mesuré et maîtrisé. Il a conclu des contrats d'affrètement à long terme pour onze navires de 15 300 EVP prêts pour le GNL avec Eastern Pacific Shipping. MSC rejoint ainsi dans cette voie CMA CGM, Hapag-Lloyd et ZIM.

Un avitaillement au GNL et le chargement/déchargement en une seule opération

Double « première » à Singapour. Le premier avitaillement au GNL de navire à navire à Singapour a été effectué avec le CMA CGM Scandol a. Le porte-conteneurs de 14 812 EVP a réalisé dans le même temps le chargement/déchargement. Un gain de temps. FueLNG, opérateur du souteur, prévoit entre 30 et 50 opérations de soutage GNL de navire à navire à Singapour cette année.

Eastern Pacific Shipping prend possession du futur CMA CGM Brazil

Eastern Pacific Shipping (EPS) a pris livraison du Korea Bay , le cinquième porte-conteneurs d'une série de pas moins de onze néo-panamax que l'armateur non-exploitant de Singapour recevra du chantier naval sud-coréen Hyundai Samho.