Nexans réceptionne un second câblier dans un contexte de forte demande

Nexans a présenté à sa clientèle et partenaires le 22 septembre son second câblier, le Nexans Aurora , lors d’une cérémonie organisée à Halden en Norvège, où l’entreprise française possède une de ses entreprises de fabrication de câbles. La demande de pose de câbles sous-marins et d’interconnexions est en forte croissance. L’entreprise entend capitaliser sur l’électrification progressive des économies.

Clarksons : des signes d’amélioration sur les marchés offshore

Sacrément chahutés en 2020, les marchés du pétrole et du gaz offshore ont connu une légère amélioration de l'activité au cours du premier semestre. La confiance est de retour avec des investissements dans de nouveaux projets en hausse et l’éolien offshore porté par la vague vert. Le financement du secteur offshore pourrait toutefois s’avérer problématique.

Louis Dreyfus Armateurs : inauguration du Wind of Hope et sortie définitive du capesize

Inauguré le 1 er juillet à Saint-Nazaire en présence de la ministre déléguée à l’Industrie, Agnès Pannier-Runacher, le second navire de maintenance d’éoliennes offshore de Louis Dreyfus Armateurs sera opérationnel début août. Le groupe a, parallèlement, annoncé sa sortie définitive du marché des grands vraquiers avec la vente de ses deux derniers capesize.

Siemens Energy dément les rumeurs de rachat de Siemens Gamesa

La Commission nationale espagnole du marché des valeurs (CNMV) a levé la suspension de la cotation des actions de Siemens Gamesa après que Siemens Energy a confirmé ne pas avoir l'intention de racheter le géant de la fabrication d'éoliennes...

Vard retenu pour les trois SOV du champ éolien de Dogger Bank

Le constructeur norvégien Vard, filiale du constructeur italien Fincantieri, a été retenu pour la construction des trois navires de service (SOV) qui opéreront sur le champ éolien offshore de Dogger Bank. Ils seront adaptés aux conditions de navigation difficiles du parc situé en mer du Nord, à 130 km au large des côtes du Yorkshire, dans le nord-est de l'Angleterre. Une partie du matériel, fourni par General Electric, sera fabriqué dans deux ports français.

Éolien offshore : un eldorado pour les ports français ?

Qu’ils accueillent des usines de fabrication d’éoliennes, soient utilisés comme site d’assemblage au cours du déploiement des champs offshore, ou servent de base de maintenance en phase d’exploitation, de nombreux ports français sont ou vont être mis à contribution pour l’éolien offshore.

MOL : chambardement dans l'organisation

Le groupe japonais de transport maritime exécute son plan de restructuration, annoncé en partie mi-décembre à l’occasion d’un conseil d’administration. En jeu, les activités de vrac sec et un verdissement de ses entités commerciales. La réorganisation s’accompagne d’un renouvellement de ses équipes dirigeantes.

Sorti du vrac sec, Scorpio Bulkers devient Eneti

Cela plusieurs mois que la société monégasque pilote sa sortie du vrac sec pour se positionner sur le marché des EMR et éolien offshore. Étape décisive : changement de nom.

Un huitième parc éolien en mer au large de la Normandie

Dans un communiqué publié samedi 5 décembre, les ministères de la Transition écologique et de la Mer ont dévoilé la zone retenue pour l'installation du huitième parc éolien en mer. Le périmètre de cette zone sera affin...

Wilhelmsen s'ancre un peu plus dans l'éolien offshore

Edda Wind a quatre navire en commande, dont deux font l’objet d’un contrat d’affrètement à long terme. ©DR Le gestionnaire norvégien de navires, présent notamment dans le GNL et le pétrole, vient d’acquérir une participation de...

Pages