Evergreen reçoit son troisième géant de plus de 24 000 EVP

Le chantier naval chinois Jiangnan Changxing vient de livrer à Evergreen le Ever Aria , porte-conteneur d'une capacité de 24 004 EVP. Il appartient à la série inaugurée avec la mise en service du Ever Alot , qui détient actuellement le record de capacité. L’armateur taïwanais a reçu neuf de ses 15 futurs géants, déjà talonnés par ceux de MSC et sans doute vite dépassés. À moins qu’une taille critique ait été atteinte.

Le MSC Tessa franchira le cap des 24 000 EVP

Le constructeur chinois Hudong Zhonghua a mis à flot le MSC Tessa qui affiche une capacité accrue de 112 EVP par rapport aux actuels plus grands porte-conteneurs, les Ever Alot et Ever Apex d’Evergreen. Quand il sera livré, il ravira aux Ever Alot (livré le le 22 juin) et Ever Apex (réceptionné le 11 juillet) d’Evergreen le statut de plus grand porte-conteneurs du monde en capacité. Le chantier naval chinois Hudong Zhonghua a mis à l'eau le MSC Tessa , porte-conteneurs de 24 116 EVP, soit une capacité accrue de 112...

HMM va investir 11,5 Md$ dans les cinq prochaines années

Le groupe de transport sud-coréen va bénéficier d’un plan d’investissement pour porter la capacité du huitième armateur mondial de porte-conteneurs à 1,2 MEVP, contre 820 000 EVP aujourd’hui, et à l’exploitant de vraquiers d’acquérir 26 navires. Les compagnies asiatiques continuent d’afficher des résultats en record absolu à l’issue du second trimestre. Cosco en tête.

Des livraisons et des commandes singulières en juin

Le mois de juin aura été particulier du point de vue des livraisons et des prises de commandes de porte-conteneurs neufs, rythmé par de grandes Premières. Du plus grand navire au monde construit par la Chine pour Evergreen à la renaissance de PIL, dont le portefeuille de commandes modeste témoigne néanmoins d’une restauration de ses liquidités. De la nouvelle série au méthanol pour Maersk au mimétisme singulier de MSC et de CMA CGM qui se comportent en frères siamois.

ONE/Evergreen : la compétition pour la 6e place mondiale

Les lignes vont encore bouger dans la ligne régulière. Entre Maersk et MSC, le match pour la première marche du podium mondial est plié depuis janvier. Entre Cosco et CMA CGM, les jeux sont faits, la Française ayant ravi à la Chinoise la troisième place. C’est désormais le sixième rang que se disputent les compagnies japonaise et taïwanaise ONE et Evergreen. Affaire quasiment classée.

Evergreen, Yang Ming, Wan Hai, au top de la rentabilité

À elles trois, elles ont totalisé 22 Md$ de bénéfices d’exploitation. Evergreen, Yang Ming, Wan Hai n’ont pas pour seule singularité d’être trois taïwanaises parmi les douze premières compagnies maritimes mondiales de la ligne régulière. Elles sont aussi les plus rentables. Wan Hai, la dernière du trio, la plus profitable et la plus aventurière, capitalise sur le risque pris de se diversifier en s’affranchissant de l’intra-asiatique pour se positionner sur la ligne transpacifique.

L'Ever Forward, un renflouement plus ardu que prévu 

L’opération de sauvetage du porte-conteneurs d'Evergreen, qui s’est échoué le 13 mars dans la baie de Chesapeake peu de temps après avoir quitté Baltimore, est compliquée par le fait que le navire est embourbé et par l’empilement des conteneurs en hauteur. Les navires circulent dans un seul sens et à vitesse réduite dans le canal de Craighill. Aucune trace de pollution n’a été décelée

Evergreen étoffe encore sa flotte de 24 000 EVP

La course à la construction de porte-conteneurs, amorcée l’an dernier, ne connait pas de répit depuis le début de l’année. Evergreen commande au constructeur chinois Hudong-Zhonghua Shipbuilding trois autres porte-conteneurs de 24 000 EVP alors qu’elle en compte déjà douze dans son carnet. Les plus grands navires de la ligne conteneurisée ne représenteront pas pour autant la majorité de la capacité mise en service d’ici 2025.

Un an après l'Ever Given, l'Ever Forward s'échoue dans le canal de Craighill

Le transporteur maritime taïwanais de conteneurs a un sens prononcé pour les anniversaires. Un an après avoir subi l’échouement de l’ Ever Given dans le canal de Suez, qui a créé un embouteillage massif impliquant plus de 400 navires, il doit procéder à un autre renflouement. L’ Ever Forward s’est échoué le 13 mars dans la baie de Chesapeake, peu après avoir quitté Baltimore.

Maersk, Hapag-Lloyd, ONE, Cosco, OOCL, Evergreen : les volumes ne font pas les bénéfices

Les compagnies publient tour à tour leurs résultats financiers, Hapag-Lloyd et ONE pour les dernières. La congestion a significativement contraint les volumes transportés mais porte les bénéfices à des niveaux tels que les transporteurs ont réalisé en un trimestre ce qu’ils parvenaient difficilement à aligner sur une année.

Pages