La Rochelle : stabilité en trompe-l'œil

La mauvaise moisson de l'été 2020 s'est répercutée jusqu'au premier semestre 2021. Le trafic de céréales, constituant la locomotive de l'activité du Grand port maritime, est à l’avenant. Belle prestation en revanche pour d’autres trafics qui, en raison de la congestion portuaire et de la pénurie de conteneurs, sont revenus aux fiables navires conventionnels qui privilégient en principe les ports de proximité.

Maurice Georges, nouveau DG du port de Dunkerque

Vacante depuis la nomination de Stéphane Raison à la tête du nouvel ensemble portuaire de l’axe Seine Haropa et assurée par intérim par le directeur commercial Daniel Deschodt, la direction générale du port de Dunkerque a un nouveau visage. L’information avait été éventée mi-mai par nos confrères de La Voix du Nord . C’est le port de Dunkerque qui en fait l’annonce et non le ministère de la Mer. Le stéphanois Maurice Georges, directeur des services de la navigation a...

Sénat : la stratégie nationale portuaire « ne répond que partiellement aux attentes »

La commission de l'aménagement du territoire et du développement durable au Sénat, qui avait auditionné le ministre délégué chargé des Transports, Jean-Baptiste Djebbari mi-février, sur la stratégie nationale portuaire, a rendu son rapport. Les plans gouvernementaux, présentés par le Premier ministre Jean Castex au CIMer du 22 janvier, laissent les sénateurs perplexes.

La stratégie nationale portuaire passe par… les ports

Pourtant confrontés à des enjeux similaires, les grands ports maritimes mettent en œuvre la stratégie nationale portuaire d’une façon différenciée de celle des ports décentralisés. Les représentants de ces derniers ont regretté, à l’occasion d’un webinaire organisé par l’Union des ports de France, de ne pas bénéficier davantage des financements de l’État, en particulier au titre du plan de relance.

Bordeaux a perdu 760 000 t de trafic en 2020

Malgré les impacts de la crise sanitaire, le port de Bordeaux est parvenu à se maintenir au-dessus de la ligne des 6 Mt. Le ralentissement de l’activité industrielle dans l’hinterland conjugué à la chute des approvisionnements en hydrocarbures a plus spécifiquement bousculé les importations.

Nantes-Saint-Nazaire capitalise sur trois nouvelles grues portuaires

Le Grand Port maritime de Nantes Saint-Nazaire et l’opérateur Montoir Bulk Terminal mettront en service trois nouvelles grues portuaires de forte capacité d’ici janvier 2021. Ces investissements s’inscrivent dans le cadre du développement de nouvelles filières industrielles dont celle des énergies marines renouvelables.

Patrick Maddalone, DRH du Grand port maritime de Marseille

Patrick Maddalone Révélé par Les Nouvelles publication s, l’ancien directeur de la Direccte de Provence-Alpes-Côte d'Azur arrive à la tête du service des ressources humaines de l’établissement public portuaire. Le poste était...

Annick Girardin au Sénat

La ministre de la Mer a été auditionnée le 3 novembre par la commission sénatoriale de l'aménagement du territoire et du développement durable sur le projet de loi de finances 2021. Les sénateurs étaient impatients de l'entendre sur de nombreux sujets parmi lesquels le soutien de l’État au secteur maritime, la stratégie nationale portuaire promise il y a trois ans, la répartition des fonds du plan de relance et bien d'autres...

Un observatoire pour la performance portuaire ?

En cours d’élaboration, l’observatoire de la performance portuaire et des chaînes logistiques doit passer au crible 150 indicateurs. Objectif : évaluer la compétitivité des ports français et le chemin à parcourir pour accroître la part de marché des ports français dans les imports et exports du pays et la faire passer à 80% d'ici 2050.

Bordeaux : l'effet coronavirus tombe sur avril

Après un mois d’avril impacté par les conséquences de la crise du Covid-19, l’activité reprend au Grand port maritime de Bordeaux et les salariés ont réintégré les ateliers. Quant aux trafics, hydrocarbures et vracs repartent à la hausse.

Pages