L’électrification des quais lancée au Havre

D’ici 2025, 20 M€ seront consacrés au déploiement de l’électrification des quais du Terminal croisière du Havre, afin de réduire les émissions des navires pendant leurs escales. .

Ports français : une nette amélioration de la satisfaction des chargeurs

Amélioration des opérations maritimes et transparence des coûts contribuent à l’amélioration de la satisfaction des chargeurs vis-à-vis des ports nationaux. Le baromètre établi par Eurogroup place à nouveau Dunkerque en tête de la classe portuaire française pour la qualité de services.

Goodman va implanter une plateforme logistique multimodale de 90 000 m2 à Gennevilliers

En dévoilant, le jour de sa fusion, un important projet de logistique fluviale urbaine en région parisienne développé par Goodman, Haropa Port conforte son ADN fluvial et affirme la nécessité, pour la reconquête des parts de marché du Havre sur les conteneurs, de rééquilibrer l’activité logistique à l’ouest de l’Île-de-France.

Fusion d'Haropa : une traversée chahutée de plus de deux ans

Plus de deux ans après avoir été projetée par son artisan, Édouard Philippe, la fusion des trois ports du Havre, de Rouen et de Paris, réunis au sein d’un GIE depuis 2012, est effective. Retour sur un dossier au parcours heurté qui accouche d’une gouvernance et d’un mode de fonctionnement dont les acteurs du privé attendaient sans doute davantage.

Ikea s’installera au port de Limay

Le géant suédois du meuble investit à Limay-Porcheville, un port fluviomaritime à mi-distance de Paris et de Rouen où Ikea pourra recevoir des conteneurs maritimes et préparer la livraison de ses clients parisiens par camions électriques.

Sénat : la stratégie nationale portuaire « ne répond que partiellement aux attentes »

La commission de l'aménagement du territoire et du développement durable au Sénat, qui avait auditionné le ministre délégué chargé des Transports, Jean-Baptiste Djebbari mi-février, sur la stratégie nationale portuaire, a rendu son rapport. Les plans gouvernementaux, présentés par le Premier ministre Jean Castex au CIMer du 22 janvier, laissent les sénateurs perplexes.

La stratégie nationale portuaire passe par… les ports

Pourtant confrontés à des enjeux similaires, les grands ports maritimes mettent en œuvre la stratégie nationale portuaire d’une façon différenciée de celle des ports décentralisés. Les représentants de ces derniers ont regretté, à l’occasion d’un webinaire organisé par l’Union des ports de France, de ne pas bénéficier davantage des financements de l’État, en particulier au titre du plan de relance.

Des charpentes en bois transportés en conteneurs sur la Seine 

Des éléments de construction en bois ont été transportés sur la Seine depuis la Normandie jusqu’à Paris grâce à un prototype de conteneur adapté à des structures volumineuses et développé par l’armement havrais Sogestran. L’expérimentation réussie offre un horizon à la filière bois normande de la construction, alors que les approvisionnements sont souvent importés, ainsi que la possibilité de répondre aux importants chantiers en cours, dont ceux de la construction du village olympique.

Michel Segain, président de l’UMPF : « Nous portons une requête devant le Conseil d’État »

L’Union Maritime et Portuaire de France « en appelle à la raison ». Malgré sa représentativité et son poids économique, la fédération professionnelle des sept Unions maritimes et portuaires s’étonne toujours d’être exclue du process de création et de la gouvernance de l’établissement public de l’axe Seine qui doit être ratifié par le Conseil d’État prochainement. Les acteurs portuaires revendiquent au moins un siège dans le futur conseil de surveillance unique.

Haropa : trafic maritime en repli de 16,7 % à 75 Mt en 2020

Les grèves du début d’année et la crise sanitaire ont lourdement sanctionné l’activité des ports de l’axe Seine en 2020 : malgré le rebond du deuxième semestre, Rouen et Le Havre voient leur trafic maritime se replier de 16,7 %, totalisant seulement 75 Mt contre 90 Mt en 2019. Principale victime de l’année Covid : le conteneur, dont 22 % des échanges se font avec la Chine.

Pages