EEXI : quadrature du cercle ou nœud gordien ?

À 103 jours de l'entrée en vigueur des nouvelles exigences en matière de réduction des émissions de gaz à effet de serre du secteur maritime, les trois-quarts des vraquiers, pétroliers et porte-conteneur – autant dire la flotte mondiale – ne seront pas conformes, a alerté cet été VesselsValue. Pour beaucoup, seuls les futurs carburants, non disponibles et trop incertains, auront un impact positif significatif sur les indices EEXI et CII. En attendant, les armateurs auraient plutôt tendance à prolonger la durée de vie des navires avec le risque d'allonger aussi celle des combustibles fossiles. Conflit entre une industrie orientée vers les investissements à long terme et un rythme de changement accéléré...