Malte : alimentation électrique à quai pour les paquebots

Le groupe japonais Nidec ASI a signé un contrat de 12 M€ avec l’agence maltaise des investissements publics pour un projet d'alimentation électrique à quai de cinq postes d'amarrage du port de La Valette. La filiale italienne du groupe nippon s'est vu...

L'Italie rechigne à soumettre ses ports à l'impôt sur les sociétés

« Le gouvernement italien va s'opposer à la décision de Bruxelles de mettre un terme aux exonérations fiscales », a annoncé Paola De Micheli, ministre italienne des transports. L’Italie rejette les accusations d'aides d'État liées aux exonérations fiscales accordées à ses ports et annonce son intention de porter l'affaire devant la Cour de justice européenne.

Ports : fin de l'exception fiscale

Parmi tous les serpents de mer qui se faufilent au sein de l'Union européenne, il y a l’exemption fiscale des ports. Du moins ceux qui n’ont pas encore été rappelés à l’ordre par Bruxelles. L’Italie avait rechigné. Elle doit se mettre d’équerre avec les règles européennes d’ici au 1er janvier 2022.

Covid-19 : L'Italie interdit l'accès à ses ports

Inévitablement, le gouvernement italien a émis une interdiction à l'entrée des ports de la péninsule aux paquebots italiens et battant pavillon étranger au moins jusqu’au 3 avril sauf prorogation. L’annonce a été faite par la...

Bruxelles ouvre une enquête sur l’exemption fiscale des ports italiens

La Commission européenne a ouvert une enquête sur les ports italiens afin d’évaluer si les exemptions fiscales dont ils bénéficient sont conformes aux règles européennes en matière d’aides d'État. En janvier dernier, Bruxelles avait demandé à l’Italie et à l’Espagne, dont les activités portuaires sont actuellement exonérées, de revoir leur imposition d’ici le 1 er janvier 2020. L'Italie rechigne. L'espagne se soumet. Mais se pose la question des modalités d’application de la mesure.

Croisières
 : 
Le port de Venise condamné ?

La Fédération nationale des agents maritimes Federagenti et l'Association des agents et courtiers de la région Vénétie réagissent vivement à l'annonce du ministre de la Culture italien, Alberto Bonisoli, évoquant l'interdiction des grands navires de croisière dans la lagune de Venise.