ONE va investir 20 Md$ sur dix ans

Dans une visioconférence organisée le 23 mars, Jeremy Nixon, le PDG de la compagnie japonaise née de la fusion des activités conteneurisées des trois principaux transporteurs japonais, MOL, NYK et K-Line, a annoncé un plan d’investissement de 20 Md$ sur dix ans.

ONE revoit à la hausse la perte de conteneurs du Madrid Bridge

La compagnie japonaise a publié une mise à jour concernant la situation du Madrid Bridge , le navire de 13 900 EVP qui a accusé une perte de conteneurs au milieu de l’Atlantique dans la semaine du 7 janvier. Le nouveau bilan indique qu'une soixantaine de boîtes...

Un retournement de fortune pour ONE

La coentreprise entre MOL, NYK et K-Line, à la comptabilité japonaise décalée, solde le deuxième trimestre de son exercice fiscal sur des bénéfices de 4,2 Md$, ce qui lui laisse espérer un Ebitda de 11,7 Md$ en 2021. La compagnie, créée il y a trois ans sur la fusion des activités conteneurs des trois principales compagnies japonaises, avait pourtant connu de sérieuses difficultés à l’amorçage.

Cap sur les navires de transport de CO2

Les annonces s’enchâssent. Les japonais en avaient ces derniers temps l’initiative. Cette fois, ce sont les sud-coréens qui dévoilent leur projet de navire de transport de CO2 liquéfié. Capter le CO2 à la source, le transporter pour le réinjecter dans des process industriels ou le stocker définitivement, génère de l’intérêt.

ONE : un bénéfice proche de 1 Md$ au troisième trimestre

À l’issue du troisième trimestre de son année fiscale, qui se clôture le 30 mars, la compagnie japonaise est passée d’un bénéfice net après impôts de 3,7 à 944 M$. Au quatrième trimestre, en dépit du Nouvel an chinois et de la résurgence du Covid, elle s’attend à un volume de fret stable et à un résultat de 900 M$ après impôts.

K Line va réduire sa flotte de 52 navires

©DR En annonçant son intention de réduire sa flotte de 50 navires, l’armateur nippon Kawasaki Kisen Kaisha (K-Line) s’inscrit dans les pas de son compatriote Mitsui OSK Lines (Mol), qui avait aussi, à la fin du mois de juin, annoncé se délester de...

K-Line s'engage en faveur de la voile

La compagnie maritime japonaise a rejoint l'Association internationale de navigation à voile (IWSA), organisation à but non lucratif qui plaide pour la propulsion éolienne dans la navigation commerciale et réitère ses intérêts à dé...

Traction
 : 
K-Line met les voiles sur un vraquier

L’armateur japonais K-Line a conclu un accord avec Airseas pour équiper à la fin 2021 un de ses vraquiers d’un cerf-volant SeaWing développé par la firme française pour tracter les navires à l’aide du vent.

Services
 : 
Ocean Alliance rempile et affine son offre

Cosco shipping/OOCL, CMA CGM et Evergreen revoient l'offre de l'alliance maritime qu'ils composent et anticipent la reconduction de leur coopération avant l'heure. Avec 331 navires opérés sur 39 services dont 19 sur le transpacifique, Ocean Alliance confirme sa supériorité en termes de capacités déployées.