Conteneur : vers un chaos prolongé jusqu'en 2023

Alors que la nuée de navires au large des ports les plus fréquentés s’écluse, la congestion portuaire présente peu de signes d’amélioration tandis que les transit time des porte-conteneurs ont même tendance à s’étirer. Quant à la date d’un retour à la normale, maintes fois repoussée depuis 2020, plus personne ne balaie désormais d’un revers de main l’hypothèse 2023. État des lieux au 14 février sur la base de quelques indicateurs

Deux transitaires se lancent dans la ligne régulière

Le britannique Uniserve et l'italien RifLine viennent de créer chacun une compagnie de transport maritime – Ellerman City Liners et Kalypso Compagnia di Navigazione – pour opérer leur propre ligne, l’une entre Tilbury et Taicang, Ningbo et Dachan Bay, l’autre pour relier Salerne et Civitavecchia à deux ports chinois.

DFDS Calais-Sheerness : vers la fermeture définitive ?

Suspendue depuis le 15 janvier en raison d’un conflit social avec la manutention, la ligne de l’armateur danois​,​ lancée en juillet 2021 pour offrir un service fret non accompagné entre Calais et Sheerness​,​ pourrait ne pas redémarrer.

Conteneurs : le transport régional lésé

La capacité s’est restreinte sur les routes maritimes secondaires et​ selon les indicateurs, près de 45 % de la capacité conteneurisée mondiale est actuellement absorbée par deux uniques lignes. Certains trafics ont été sanctionnés à l’instar de l’intra régional, que ce soit en Europe, en Asie et en Afrique.

Le port de Nantes Saint-Nazaire en quête d'un nouveau modèle économique

Le port de la Loire-Atlantique a perdu un tiers de ses volumes en 2021. Sa dépendance aux trafics énergétiques a eu des conséquences considérables sur ses tonnages. Tout en anticipant un retour à la normale dès cette année, il se donne cinq à dix ans pour opérer la mutation de ses trafics.

Après quelques années noires, Bordeaux sort de la nasse en 2021

Avec une hausse des trafics de 10,3 % en 2021, le port de Bordeaux met un terme à une série d’années en berne. Un sursaut d’autant plus intéressant que les flux sont tirés par des filières qui ne sont pas ses socles habituels. Le conteneur continue en revanche de décevoir. « On sort de l’ornière », a annoncé Philippe Dorthe, le président du Grand port maritime de Bordeaux (GPMB) à l’occasion d’une conférence de presse le 25 janvier. Marqué par une baisse...

Port Tellines négocie avec Carfos pour enfin gagner du blé

Aux termes d’âpres négociations avec Sea Invest, la Société d’exploitation Port Tellines a racheté fin décembre les portiques de manutention des céréales exploités par Carfos. Le gestionnaire du terminal céréalier se met en ordre de marche pour enfin devenir rentable.

Baromètre Allianz : les perturbations logistiques au premier rang des risques perçus

L’appréciation des risques épouse les contours de l’époque. La plupart des entreprises redoutent avant tout de ne pas pouvoir fabriquer leurs produits ou fournir leurs services. Dans le sondage international, qu’Allianz vient de publier, l’interruption d’activité en lien avec les perturbations de la chaîne d’approvisionnement arrive en tête des menaces identifiées par les dirigeants du secteur maritime et logistique.

Maersk étend sa toile dans le fret aérien et annonce un Ebitda de 6,9 Md$ au troisième trimestre

Nouvelle étape dans sa stratégie air-mer-terre, le leader mondial dans le transport maritime par conteneurs investit ses abondantes liquidités dans le fret aérien avec l'acquisition du commissionnaire de transport Senator International, la commande de deux B777F et l'affrètement de trois B767-300F, pour étoffer la flotte de sa compagnie aérienne Star Air. Une stratégie de logistique intégrée similaire à celle de CMA CGM.

Le commerce mondial en valeur record au second trimestre

L’OMC et l’OCDE confirment des « valeurs sommets » dans les importations et exportations. La congestion dans les transports internationaux et les problèmes d'approvisionnement accentuent la pression sur le prix des biens échangés.

Pages