MPC Container ou l'histoire d'un retournement de marché

Créé en 2017, le propriétaire non exploitant de porte-conteneurs a failli être emporté par la vague scélérate de 2020. Il s’est non seulement refait une santé mais peut à nouveau envisager les commandes de navires. À sa création, l’entreprise allemande visait une flotte d’une centaine de feeders. En à peine deux ans, elle avait déjà atteint les 70 unités.

Conteneurs : des refinancements d'urgence

La famille Teo, actionnaire de PIL, pourrait perdre le contrôle. MPC Container, à court de liquidités, a convoqué une assemblée générale extraordinaire le 13 juillet afin d'approuver une recapitalisation à grande échelle. Deux armateurs chinois fusionnent. Les ressorts du conteneur se tendent.