MSC intéressé par l'opérateur portuaire Global Ports

Global Ports Holding, qui exploite principalement des ports de croisière ainsi que certains terminaux à conteneurs, a confirmé avoir été approché par MSC pour entamer des discussions en vue d’une acquisition. La société a pour actionnaire majoritaire l'homme d'affaires turc Mehmet Kutman. Dans un dépôt réglementaire déposé à Londres, l’opérateur portuaire Global Ports Holding a indiqué qu'il étudiait une offre potentielle en espèces pour toutes...

MSC a franchi la barre des 200 navires d'occasion

Propulsé au début de l'année au premier rang mondial du transport maritime de conteneurs devant Maersk, MSC a franchi un autre cap. Selon le courtier Braemar ACM, les dernières opérations sur le marché de seconde main portent à 200 le nombre de navires acquis en moins de 22 mois.

Lufthansa et MSC ne sont pas les seuls intéressés par ITA Airways

L’offre déposée par la compagnie maritime suisse et son partenaire aérien allemand pour reprendre la compagnie transalpine ITA Airways, l’héritière d'Alitalia qui a fait faillite en 2021, est concurrencée par un autre groupement, dans lequel figure Air France KLM, alors qu’il est prévu que CMA CGM entre au capital de la compagnie aérienne franco-néerlandaise.

ONE/Evergreen : le concours pour la 6e place mondiale

Les lignes vont encore bouger dans la ligne régulière. Entre Maersk et MSC, le match pour la première marche du podium mondial est plié depuis janvier. Entre Cosco et CMA CGM, les jeux sont faits, la Française ayant ravi à la Chinoise la troisième place. C’est désormais le sixième rang que se disputent les compagnies japonaise et taïwanaise ONE et Evergreen. Affaire quasiment classée.

MSC envisage 28 nouvelles commandes de porte-conteneurs au GNL

L’hyperboulimique MSC n’en a pas fini avec la gestion de son appétit pour les porte-conteneurs. L’entreprise serait sur le point de signer 28 commandes fermes de porte-conteneurs au GNL d'une capacité de 7 500 à 8 000 EVP, selon Alphaliner. Pour mettre la main sur ces navires le plus rapidement possible, MSC aurait réparti les commandes entre plusieurs chantiers navals.

Des conteneurs fluviaux entre Fos et Arles

Le port fluvial d’Arles s’ouvre à la manutention de conteneurs avec pour premier client Electrosteel. Un premier lot de 416 conteneurs est acheminé par MSC et Greenmodal depuis Fos-sur-Mer à bord de quatre porte-conteneurs fluviaux. D’autres voyages suivront, l’industriel spécialisé dans les infrastructures hydrauliques prévoyant d’utiliser le mode fluvial pour ses importations de lots de plus de 50 conteneurs.

MSC rejoint le cercle des exploitants de porte-conteneurs au GNL

Le MSC Washington ouvre la séquence des livraisons au GNL pour l’armateur suisse. MSC a mis du temps avant d’arrêter une stratégie de décarbonation et d'arbitrer en faveur du GNL. À ce stade, sur un carnet de commandes consolidé, qui compte 77 navires, 32 seront propulsés au gaz naturel liquéfié et une vingtaine, prêts à être convertis.

Evergreen étoffe encore sa flotte de 24 000 EVP

La course à la construction de porte-conteneurs, amorcée l’an dernier, ne connait pas de répit depuis le début de l’année. Evergreen commande au constructeur chinois Hudong-Zhonghua Shipbuilding trois autres porte-conteneurs de 24 000 EVP alors qu’elle en compte déjà douze dans son carnet. Les plus grands navires de la ligne conteneurisée ne représenteront pas pour autant la majorité de la capacité mise en service d’ici 2025.

Joe Biden, discours sur l’état de l’Union : « Nous allons sévir contre les transporteurs maritimes qui pratiquent une tarification abusive »

Dans son premier discours sur l’état de l’Union le 1er mars devant le Congrès, le président américain a porté un jugement sévère à l’égard des tranporteurs maritimes de conteneurs. Entre une longue diatribe contre le « dictateur Poutine », la nécessite de justice sociale et la compétition avec la Chine. Dans un discours « touche-à-tout ».

Les faits au 5e jour de la guerre russo-ukrainienne

Au cinquième jour de l’attaque de la Russie contre l’Ukraine, le port de Berdiansk est tombé aux mains des forces russes. La fermeture du détroit de Bosphore a été explicitement évoquée. Les armateurs de porte-conteneurs envisagent la suspension des escales dans les ports russes.

Pages