Récapitulatif du premier trimestre 2021 : Bénéfices (net)tement supérieurs dans la ligne régulière

Les dix premiers transporteurs maritimes mondiaux de conteneurs ont quasiment tous publié leurs résultats financiers pour le premier trimestre 2021, à l’exception de MSC qui s’y soustrait et de ONE disqualifiée par la comptabilité japonaise. Ensemble, ils totalisent 14,8 Md$ de marge d’exploitation. Les compagnies asiatiques mènent aussi le bal de ce point de vue. Synthèse.

ONE réussit un second test avec du biocarburant

La compagnie japonaise, qui a pour actionnaires MOL, K Line et NYK, a réalisé un deuxième essai de biocarburant marin à bord du porte-conteneurs MOL Experience . Cette fois, avec une proportion beaucoup plus faible de diesel dans le mélange. ONE poursuit son exp...

ONE : un bénéfice proche de 1 Md$ au troisième trimestre

À l’issue du troisième trimestre de son année fiscale, qui se clôture le 30 mars, la compagnie japonaise est passée d’un bénéfice net après impôts de 3,7 à 944 M$. Au quatrième trimestre, en dépit du Nouvel an chinois et de la résurgence du Covid, elle s’attend à un volume de fret stable et à un résultat de 900 M$ après impôts.

ONE suspend les réservations de reefers

La compagnie japonaise ne prendra plus de réservations pour le fret périssable à destination de Huangpu en raison de l'encombrement de reefers dans les ports chinois. En novembre, d ans un avis à leur clientèle, MSC, ONE et Hapag-Lloyd avaient alerté...

Bénéfices suprenants pour ONE et MOL

Les deux compagnies japonaises viennent de publier leurs résultats du 3e trimestre. Les bénéfices s’affichent en croissance à deux et trois chiffres. Mais les chiffres d’affaires déçoivent.

Les transporteurs adaptent leur offre pour les saison de cerises

La saison des cerises incite les transporteurs à proposer des livraisons plus rapides à partir des points d'entrée des exportations de cerises du Chili vers la Chine. Hapag-Lloyd, ONE et HMM, réunis au sein de THE Alliance, ont modifié leur service commun AN1/AX1/NW1 en lançant une nouvelle escale à Hong Kong. Hapag-Lloyd profite de ce changement pour commercialiser temporairement la boucle sous les deux marques AN1 et Cherry Express. Malgré son nom, le Cherry Express n'est pas un nouveau service de ligne à part enti...

Conteneur : les compagnies maritimes pourraient bien créer la surprise

Leurs difficultés ne sont pas feintes mais elles déjouent les projections des agences de notation qui doivent reconsidérer leur approche. Leur discipline dans la gestion de l’offre et de la demande et leur politique commerciale pourraient même leur ouvrir la voie à des bénéfices, estiment certains analystes.

Mol réduit sa flotte de 40 navires

À l’occasion de son assemblée générale annuelle le 23 juin, l’armateur nippon a acté plusieurs décisions. Le fleuron national envisage de réduire sa flotte de 40 navires, de réévaluer ses investissements et compte se concentrer sur quelques segments stratégiques. Mitsui OSK Lines s'attend à une baisse de 25 % de son activité « conteneurs » en 2020.

Pages