Panama cède sur l'augmentation prévue de ses tarifs

L'Autorité du Canal de Panama, qui avait envisagé une hausse de ses frais de transit à compter du 15 avril, y a finalement renoncé face à la pression de plusieurs organisations maritimes. L'application des nouveaux frais de réservation est reportée au 1er juin. Entre temps, d'âpres négociations.

Ever Given/ Suez : une répétition de Panama pour le GNL ?

Avec 8 % des échanges mondiaux de GNL, le canal de Suez est une voie de transit clef pour le gaz naturel liquéfié. Pour l’heure, les analystes n’anticipent pas de problématique particulière si le blocage ne persiste pas au-delà de quelques jours. Le GNL entre dans une saison entre deux eaux. Les taux d’affrètement sont bas.

Chine/Australie : le pavillon du Panama sollicite l'intervention de l'OMI

Le premier registre mondial de navires demande la médiation de l'Organisation maritime internationale dans le différend commercial entre la Chine et l’Australie qui bloque actuellement 74 vraquiers et 1 500 membres d’équipage au large des ports chinois. Le droit international prime sur le différend commercial, signifie le pavillon.

Pavillon : l'Île de Man se dote d'un représentant permanent en Chine

Le registre de la petite île perdue au milieu de la mer d’Irlande a recruté un profil capé pour le représenter en Chine. Dernière étape d’une intense campagne de promotion opérée ces derniers mois pour attirer de nouvelles immatriculations en Asie, son marché cible.

Nouvelles routes à travers la Caraïbe

CMA CGM vient de créer une ligne régulière qui relie le Mexique à Porto Rico et la Jamaïque. La compagnie française n'est pas la seule à accentuer sa présence dans la Caraïbe. Le mexicain Griver se lance aussi dans le cabotage sur la même zone, ralliant également Cuba. Et des projets voient le jour pour améliorer la desserte du golfe du Mexique jusqu'en Floride, où les services actuels sont très coûteux.

Le canal de Suez prolonge son geste commercial

Pour enrayer sa désaffection, l’infrastructure égyptienne, qui permet de relier plus rapidement l’Asie et l’Europe, a décidé de prolonger les ristournes qu’elle avait consenties début mai. L’érosion des passages ne s’est...

Panama à la peine

L’effet est à retardement mais la crise sanitaire n’a pas épargné l’infrastructure offrant le passage maritime le plus court entre l’Europe et les États-Unis. La baisse substantielle du transit des navires est notable en avril et mai.

Les ports panaméens ont été stimulés par le reefer au 1er trimestre

Les exploitants des ports panaméens n’ont pas encore ressenti les effets du coronavirus au cours du premier trimestre 2020, mais s'attendent à un impact important dès le second trimestre. 
Après un premier trimestre positif, la plupart des opérateurs...

Suez et Panama consentent des gestes commerciaux pour limiter la fuite des navires

Grande opération commerciale. Les porte-conteneurs font des infidélités aux canaux de Suez et de Panama et en économisent les droits de passage. Ils de plus en plus nombreux à emprunter la route, plus longue, par le Cap de Bonne-Espérance, que le prix historiquement bas du pétrole rend particulièrement attractive. Pour juguler leur évasion, les isthmes égyptien et centraméricain réagissent en offrant ristournes et facilités.

Pages