Embouteillage de sucre au Brésil

Les exportations brésiliennes de sucre explosent depuis le mois de mai. La Chine, empêtrée dans ses démêlés avec les États-Unis, cherche de nouvelles sources d'approvisionnement. L'offre du Brésil s'y prête d'autant plus que sa monnaie est faible et rend sa production particulièrement concurrentielle. L’attente des vraquiers s’allonge, amplifiée par la congestion des quais et la désorganisation des chargements.

AET prend livraison du premier des quatre suezmax DP2 pour Petrobras

AET, un groupe de logistique énergétique, a pris livraison le 22 mai de l' Eagle Petrolina , le premier de quatre Suezmax Dynamic Positioning (DP2) construits pour un affrètement à long terme à Petrobras, le géant pétrolier brésilien. C...

Affrètement
 : 
Faute de grives, on mange des merles

C’est la loi de l’offre et la demande. Hyperactivité pour les uns, sous-emploi pour les autres. Des lignes de front se dessinent très clairement sur l’affrètement de porte-conteneurs. Reste à savoir comment le marché va observer les 53 méga porte-conteneurs qui vont être livrés cette année. Il faudra un acte de funambule pour les digérer.

Les raisons de l'emballement dans le vrac sec

Les indices du Baltic Exchange Dry Index, qui font la moyenne des prix pratiqués chaque jour sur une vingtaine de routes maritime à travers le globe pour les minerais, le charbon, les céréales..., s'affolent. Une situation qui n'est pas sans rappeler un été 2018 où la fièvre s'était aussi emparée des taux de fret. Étonnamment...

Pages

  • 1
  • 2