Pavillon : l'Île de Man se dote d'un représentant permanent en Chine

Le registre de la petite île perdue au milieu de la mer d’Irlande a recruté un profil capé pour le représenter en Chine. Dernière étape d’une intense campagne de promotion opérée ces derniers mois pour attirer de nouvelles immatriculations en Asie, son marché cible.

CMA CGM : cinq navires supplémentaires sous pavillon français et soutés à Fos

L’armateur français a annoncé le 17 décembre que la série des cinq porte-conteneurs de 15 000 EVP, détenus en propriété et qu’elle doit réceptionner en 2021, seront enregistrés sous le Rif. Comme les neuf gros-porteurs de 23 000 EVP également propulsés au GNL, ils seront alimentés en gaz naturel liquéfié par Total mais, ceux-là à Marseille Fos, une fois les infrastructures disponibles.

Annick Girardin veut un Rif au service des usagers

Journée marathon pour la ministre de la Mer qui s’est rendue à Marseille le 13 novembre. Une visite au pas de charge « dédiée aux agents publics » selon ses termes. Au programme, l’attractivité du RIF, la pénurie d’officiers français, la relève d’équipage... En fin de journée, la ministre a rencontré sur les quais phocéens quelques représentants des professions portuaires.

Annick Girardin au Sénat

La ministre de la Mer a été auditionnée le 3 novembre par la commission sénatoriale de l'aménagement du territoire et du développement durable sur le projet de loi de finances 2021. Les sénateurs étaient impatients de l'entendre sur de nombreux sujets parmi lesquels le soutien de l’État au secteur maritime, la stratégie nationale portuaire promise il y a trois ans, la répartition des fonds du plan de relance et bien d'autres...

La CFE-CGC des marins prône une relance plus sociale

La crise sanitaire a permis de renouer ou renforcer le dialogue social dans les compagnies. Le syndicat CFE-CGC Marine va plus loin encore et fait des propositions pour un plan de relance post-Covid prenant mieux en compte les navigants. Il demande notamment des mesures pour lutter contre le dumping social et renforcer la formation.

La flotte de commerce française s’étoffe un peu au premier semestre 2019

Durant les six premiers mois de l’année, onze navires supplémentaires ont rejoint le pavillon national et quatre ont déserté. Cette croissance est une première en 2019, le bataillon tricolore ayant perdu 20 % de ses effectifs en une décennie.​

Pavillon national
 : 
Toute la filière maritime, au chevet du Rif

AEn dépit d’avantages considérables (de l’avis des armateurs), d’enjeux stratégiques (dont tout le monde n’a pas conscience), le registre international français (Rif) des navires peine toujours à convaincre à l’approche de ses 15 ans d’existence. Armateurs de France et le cabinet d'affaires international Gide Loyrette Nouel ont établi les rapports de force à l'occasion d'un séminaire efficace.