La Russie lance son nouveau brise-glace à propulsion nucléaire

Le nouveau fleuron de la flotte russe, le troisième de la série, s’inscrit dans la grande ambition de la Russie, seul constructeur et opérateur de brise-glace nucléaires au monde, de faire passer ses flux énergétiques par la Route maritime du nord. Avant la guerre en Ukraine, la Russie ambitionnait d’exporter plus de 80 Mt par l’Arctique, dont 47 Mt de gaz naturel. Les sanctions occidentales, qui l’obligent à réorienter ses flux, devraient accélérer le processus.