Céréales : la crise russo-ukrainienne engendre un repositionnement des flux

La nature a horreur du vide. Les flux du vrac sec, rompus aux tensions géopolitiques, sont d’ordinaire les plus plastiques. Ils le prouvent à nouveau. Des premiers mouvements s’observent. Les taux de fret des vraquiers ont brusquement changé de cap ces derniers jours.

Le Conseil international des céréales revoit à la baisse ses estimations

La production mondiale de céréales pour la campagne de commercialisation 2021-22 devrait être de 2,287 milliards de tonnes, soit 3 Mt de moins que ce que le Conseil international des céréales avait initialement prévu. Toutes les prévisions portant sur...

[Édition spéciale vrac sec] Vers un nouveau géant chinois du trading

Si les États-Unis, le Brésil et l’Argentine restent les trois leaders incontestés des exportations mondiales de soja, le véritable maître du jeu sur ce marché est leur premier client, à savoir la Chine. Sa demande colossale, ses relations commerciales parfois tendues, ses exigences quant à la qualité de ses importations donnent le tempo à l’échelle de la planète.

[Le chiffre du jour] - 40,1 % pour les exportations de soja

Le Brésil a lancé la saison des exportations de soja avec une baisse de 40,1 %. À 2,9 Mt, les exportations brésiliennes de soja ont déçu en février, premier mois de la saison d'exportation. Elles accusent une baisse de 40,1 % par rapport au...

Soja : la disette inverse les flux

Pour la première fois depuis plus de dix ans, et même depuis 1997 pour un tel volume, le Brésil, pourtant premier exportateur mondial, a dû acheter du soja aux États-Unis. Dans le même temps, les opérateurs chinois ont d’ores et déjà acquis du soja américain de la récolte de l’automne 2021. Situation tendue sur le marché.

La France cherche à réduire sa dépendance au soja brésilien

Le gouvernement et les filières agricoles se sont engagés à augmenter de 40 % dans les trois ans les surfaces consacrées à la culture de plantes riches en protéines. ​ C’est un plan qui a tardé. Le monde agricole est à vrai dire en...

Le vrac sec gagné à son tour par la fièvre des taux

Après les conteneurs, d’autres feux passent au vert. Le vrac sec connaît à son tour un rebond. Les tarifs des capesize atteignent de sommets. Dans ce secteur, où les taux sont rompus aux brusques mouvements de roulis, la question demeure : la vigueur des tarifs sera-t-elle éphémère ?

Les ports argentins au cœur d’une bataille pour les grains

L'État argentin reprend la main sur la partie amont du Paraná afin de sécuriser les exportations de maïs et de soja. Il prévoit aussi des travaux pour drainer les trafics, conteneurs et grains, vers les ports argentins. Au détriment de Montevideo.

Argentine : refus de charger les grains

Toute la filière agricole argentine est bloquée par le coronavirus, les mesures prises pour empêcher sa propagation et les grèves des syndicats qui refusent que les ouvriers soient exposés. Les exportations de soja, de maïs et de céréales sont freinées ou à l'arrêt dans tous les ports du pays.

Pages