Décarbonation : à l'approche de la COP26, 150 dirigeants mettent la pression

À l'occasion de l'Assemblée générale des Nations unies et avant les négociations sur le climat qui se tiendront lors de la COP26 à Glasgow en novembre, plus de 150 dirigeants et organisations du secteur maritime demandent aux décideurs et pouvoirs politiques de revoir à la hausse leurs ambitions climatiques pour qu’elles soient en phase avec l'Accord de Paris sur le réchauffement de la planète.

CMA CGM bloque ses taux de fret spot

L’armateur français de porte-conteneurs, troisième au niveau mondial par la capacité offerte, suspend la hausse des taux de fret sur le marché spot. La décision a pris effet le 9 septembre et sera maintenue jusqu’au 1er février. Elle donne un coup de frein à une inflation galopante des tarifs de transport qui ont entrepris leur folle course il y a un an.

Moins de 25 % des vraquiers et des pétroliers seraient conformes à l'EEXI

Selon le courtier britannique Simpson Spence Young, les premières mesures pour décarboner le transport maritime adoptées en juin par l’OMI à l’occasion du 76e Comité de la protection du milieu marin (MEPC 76 ) sont actuellement inopérantes par les trois-quarts de la flotte mondiale de vraquiers et de tankers

Ningbo, retour à la normale plus vite que prévu ?

Les autorités portuaires chinoises annoncent la reprise partielle des activités. Ningbo n’empêchera pas l'inévitable afflux de marchandises dans les ports de destination, déjà passablement perturbés. Impacts à prévoir sur les flux, les prix, les retards et cætera...

La FMC lance un audit sur les compagnies de la ligne régulière

Deuxième étape après la parution par l’administration américaine d’un ensemble de décrets portant sur les pratiques anticoncurrentielles. L’autorité américaine de régulation du transport maritime va enquêter sur la...

Des taux de fret à 20 000 $

En mai, pour la première fois dans l’histoire du conteneur, les taux de fret spot avaient percé un premier plafond de verre en dépassant les 10 000 $ pour le transport d’une boîte de 40 pieds. Pour certains, il ne fait désormais plus de doute que le cap des 20 000 $ sera aisément franchi. Il a déjà été constaté sur les routes transpacifiques à la faveur de batailles d’enchères entre chargeurs.

Décarbonation : l'inattendu coup de semonce de l'AIE

L’Agence internationale de l’Énergie, historiquement associée au pétrole, appelle à ne plus investir dans des projets en lien avec le pétrole, le gaz naturel et le charbon. Dans sa première feuille de route sur la manière dont le secteur énergétique mondial peut atteindre des émissions nettes nulles d’ici 2050, l’organisation internationale est très sceptique sur la capacité du transport maritime à décarboner.

Union européenne : pacte vert et économie bleue

Bruxelles a présenté le 17 mai sa « nouvelle stratégie » en faveur d'une économie bleue durable, qui doit lui permettre d’atteindre les objectifs de son Pacte vert. En réalité, peu de choses nouvelles. Le transport maritime a déjà connaissance de ce qui l’attend. En revanche, de façon moins attendue, les règles sur le recyclage des navires et le démantèlement des sites pétroliers et gaziers offshore vont être révisées.

Uwe Lauber, PDG de MAN Energy Solutions : « Il faudra à un moment donné discuter d'une interdiction des combustibles fossiles »

Le motoriste européen qui équipe près d'un navire sur deux, apporte sa pierre à l’édifice de la littérature traitant de la décarbonation du transport maritime. L’étude qu’il vient de réaliser en partenariat avec l'Institut Fraunhofer de recherche sur les systèmes et l'innovation (ISI) présente quatre scénarios d’anticipation, chacun contenant une issue et des enseignements très différents.

Pages