Piriou construira le voilier Grain de Sail 2

L’armateur breton monte en puissance avec un nouveau voilier cargo de 350 t dont la coque sera construite par le chantier Piriou et le gréement par Lorima. Grain de Sail prendra livraison de son nouveau navire fin 2023 et pourra ainsi transporter à la voile l’intégralité des matières premières qu’il importe et transforme.

Energy Observer, du catamaran au navire à hydrogène

Energy Observer 2 - © Kadeg Boucher © Epron Design
Les caractéristiques du futur navire naviguant à l’hydrogène et doté de voiles ont été dévoilées par Energy Observer à l’occasion du One Ocean Summit à Brest. Plusieurs défis technologiques restent cependant à relever pour ce projet innovant, auquel est associé CMA-CGM.

La Bretagne lance une filière de transport maritime à propulsion par le vent 

La région Bretagne a officiellement lancé le 10 novembre à Lorient une nouvelle filière autour de la propulsion vélique à laquelle Loïg Chesnais-Girard, le président de région, entend donner l’élan nécessaire pour poser les bases de la feuille de route avant la fin du premier 2022. L'écosystème régional couvre toute la chaîne de valeur.

Longchamp adhère à son tour au voilier roulier de Neoline

Une nouvelle grande marque française vient de rejoindre les chargeurs qui se sont engagés à recourir aux services du roulier à voile de Neoline sur la ligne France – États-Unis dont le lancement est prévu en 2024.

Bureau Veritas accorde une AiP à un porte-conteneur à voiles de conception française

C’est le deuxième concept de porte-conteneurs vélique présenté en quelques jours. Et ils sont tous deux de conception française. Le Trade Wings 2500 concerne cette fois un navire destiné à opérer à courte distance. D’une capacité de 2 500 EVP, mariant l’éolien et le GNL, il a été conçu dans le cadre d'un partenariat entre trois entreprises françaises – VPLP Design, Alwena Shipping et Ayro – et le Shanghai Merchant Ship Design & Research Institute​.

Clarins embarque à son tour à bord du Neoliner

Le plan de transport du futur cargo voilier de l’armateur nantais Neoline s’étoffe. Le groupe français de cosmétiques rejoint la liste des chargeurs qui ont choisi d’embarquer leur fret à bord de ce navire équipé de 4 200 m2 de voiles. Clarins est le sixième chargeur « à marque » notoire.

Un porte-conteneurs à voiles dès 2023 ?

Zéphyr & Borée, qui avec son partenaire Jifmar, fait construire un roulier à voiles pour transporter des éléments d’Ariane 6 de l’Europe vers la Guyane, planche sur un porte-conteneurs qui pourrait hisser les voiles fin 2023. P our résoudre la difficile question du chargement et du déchargement des conteneurs, l’armement nantais a travaillé avec des manutentionnaires. ​

Cargill s'intéresse à la propulsion vélique

©Cargill Le négociant en matières premières s’est associé à Bar Technologies et à l'architecte naval Deltamarine dans un projet de vraquier à voiles. Le but de Cargill est d'offrir à ses clients soucieux de leur empreinte...

TOWT lance un appel d'offres pour quatre cargos à voile

La compagnie bretonne spécialisée dans la propulsion vélique, a annoncé jeudi le lancement d'un appel d'offres européen pour la construction d'ici 2024 de quatre cargos à voile de 70 m de long. Conformément à ce qu’elle avait annoncé il y a quelques semaines.

Transition énergétique : Le transport maritime, à l'heure de tous ses rendez-vous

Le transport maritime ne pourra plus faire l’impasse sur « l’urgence climatique ». Les agendas se bousculent au niveau national et international. La loi Énergie-Climat vient d’être promulguée en France. Le shipping est à Londres, siège de l’Organisation maritime internationale (OMI), pour un round de négociations sur les émissions de CO2. La mutation ne pourra pas non plus faire l'économie d'un accompagnement financier. Les messages passent dans un murmure à la veille de deux rendez-vous importants pour la filière en décembre, un Cimer annoncé à Nice sans date officiellement déclarée, et des Assises de l’économie de la mer les 3 et 4 décembre à Montpellier.

Pages