Ayro lève 10,5 M€ pour l'industrialisation de son système de propulsion vélique

Confirmation de l’intérêt qu’elle suscite. La société française qui conçoit, fabrique et commercialise un système de propulsion éolienne, vient de lever 10,5 M€ auprès d’Ocean Zero, de Bpifrance et de Mer Invest. Cet apport doit assurer la phase d’industrialisation et la commercialisation de ces voiles rigides qui visent les navires marchands et les yachts.

Ayro implante l'usine d'assemblage de ses ailes à Caen

La société française qui conçoit, fabrique et commercialise un système de propulsion éolienne, a signé un accord avec la CCI de Caen Normandie, concessionnaire du Port de Caen-Ouistreham, pour y implanter le site qui usinera ses Oceanwings, ces voiles-ailes sophistiquées conçues pour des navires marchands.

Bureau Veritas accorde une AiP à un porte-conteneur à voiles de conception française

C’est le deuxième concept de porte-conteneurs vélique présenté en quelques jours. Et ils sont tous deux de conception française. Le Trade Wings 2500 concerne cette fois un navire destiné à opérer à courte distance. D’une capacité de 2 500 EVP, mariant l’éolien et le GNL, il a été conçu dans le cadre d'un partenariat entre trois entreprises françaises – VPLP Design, Alwena Shipping et Ayro – et le Shanghai Merchant Ship Design & Research Institute​.

ArianeGroup mise sur la propulsion vélique et le maritime

Le leader européen de lanceurs spatiaux confie à l'armateur Alizés la réalisation du roulier chargé de transporter les éléments constituant le lanceur Ariane 6, collectés et acheminés depuis Brême, Rotterdam, Le Havre et Bordeaux vers Kourou. ArianeGroup n'est pas le seul groupe à miser sur la logistique maritime... et la voile. Airbus et Louis Dreyfus Armateurs sont aussi associés dans cet esprit.